Odette Laure

actrice française
Odette Laure
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Odette Yvonne Marie DhomméeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Conjoint
Autres informations
Films notables

Odette Laure, de son vrai nom Odette Dhommée, née le à Paris et morte dans la même ville le , est une comédienne de théâtre, de cinéma et une chanteuse de variétés.

BiographieModifier

Elle naît à dans le 19e arrondissement de Paris[1], au Café des Arts que tiennent ses parents, seule fille et petite dernière de la famille. Toute petite elle chante dans le café familial des chansons de Mistinguett, Damia ou Fréhel. Elle déménage en 1922 et tombe amoureuse de Ramon Novarro. Elle suit des cours de sténographie et joue sa première opérette, La Fille de madame Angot. En 1936, elle rencontre André Claveau puis se marie avec Pierre Roussillon d'avec qui elle divorce en 1952. Béatrix Dussane l'encourage dans sa carrière artistique ; elle suit les conseils de Jackie Sardou et commence à avoir du succès dans un répertoire humoristique écrit notamment par Francis Blanche. Au début des années 1950, elle est la compagne de Guy Bourguignon. Jean Nohain la choisit pour co-animer une de ses émissions. Elle entame une carrière au théâtre, où elle remporte le trophée Dussane en 1977 pour La Ménagerie de verre de Tennessee Williams[2]. Au cinéma elle doit se contenter de rôles légers (La Marie du port de Marcel Carné, Lady Paname d'Henri Jeanson, etc.). Son dernier compagnon est le comédien Jean Valmence (1927-1976).

Elle est inhumée à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), dans la 4e division du cimetière Pasteur.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

DiscographieModifier

Albums studioModifier

  • 1953 : Le Petit Carnet d'Odette Laure (RCA)
  • 1955 : Le Petit Officier de marine (RCA)
  • 1961 : Quand il se trimballe (Odéon)

Chanson. Super 45 tours (EP)Modifier

  • 1954 : Le Tango immobile / La Femme du fakir / Le Petit Officier de marine / La Léopolda (RCA)
  • 1954 : Tout ça parc' qu'au Bois d' Chaville / Je suis nerveuse / Je suis folle / La Chocola (RCA)
  • 1955 : Moi j' tricote[3] / Surprise-partie chez Lili / Ça tourne pas rond / La Dame du dessus (Pathé)
  • 1955 : Le Pain et l’Amour (L’Amour boulanger) / La Petite Fleur bleue / J’ voudrais qu’un homme / Si j’ te suis fidèle (RCA)
  • 1956 : Je n’ sais pas danser / Nous, on n'y peut rien / Police-tango / Oh ! Je biche (RCA)
  • 1957 : Chandernagor / Mimi la poseuse / Qu’on est bien / Lucrèce Borgia (Vogue)
  • 1957 : Allô ! Mon cœur ! / La Mariée du jeu de massacre / T’as pas d’excuse / Ah ! Ah ! L’Amour (RCA)
  • 1958 : Mon manège à moi / Méfie-toi mignonne / La Saint-Tocard / Le Mari modèle (Vogue)
  • 1959 : Mon dada c’est la java / Zizi la torpille / Qu’est-ce que tu dis / La Java chinoise (Vogue)

ThéâtreModifier

OpéretteModifier

DoublageModifier

DistinctionsModifier

PublicationModifier

Odette Laure, Aimer, rire et chanter, Flammarion, , 306 p. (ISBN 978-2-08-067386-2).

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier