Léopoldine de Bade

Léopoldine de Bade
(de) Leopoldine von Baden
Description de cette image, également commentée ci-après
La princesse Léopoldine à la fin du XIXe siècle.

Titres

Épouse du chef de la maison de Hohenlohe-Langenbourg


(41 ans, 2 mois et 29 jours)

Prédécesseur Théodora de Leiningen
Successeur Alexandra de Saxe-Cobourg-Gotha

Épouse du gouverneur d'Alsace-Lorraine


(9 ans et 2 mois)

Prédécesseur Marie de Sayn-Wittgenstein-Berlebourg
Successeur Stéphanie von Platen
Biographie
Titulature Princesse de Bade
Princesse de Hohenlohe-Langenbourg
Dynastie Maison de Bade
Nom de naissance Leopoldine Wilhelmine Amalie Pauline Maximiliane von Baden
Naissance
Karlsruhe (Grand-duché de Bade)
Décès (à 66 ans)
Strasbourg (Alsace-Lorraine, Allemagne)
Sépulture Mausolée des Hohenlohe-Langenbourg
Père Guillaume de Bade
Mère Élisabeth-Alexandrine de Wurtemberg
Conjoint Hermann de Hohenlohe-Langenbourg
Enfants Ernest II de Hohenlohe-Langenbourg
Élise de Hohenlohe-Langenbourg (en)
Théodora de Hohenlohe-Langenbourg
Religion Luthéranisme

Léopoldine de Bade (en allemand : Leopoldine von Baden), princesse de Bade et, par son mariage, princesse de Hohenlohe-Langenbourg, est née le à Karlsruhe, dans le grand-duché de Bade, et morte le , à Strasbourg, dans l'Empire allemand. Épouse du prince Hermann de Hohenlohe-Langenbourg, c'est une princesse allemande.

FamilleModifier

Léopoldine était la quatrième et la plus jeune fille de Guillaume de Bade (1792-1859) et d'Élisabeth-Alexandrine de Wurtemberg (1802-1864), fille de Louis-Frédéric de Wurtemberg.

La princesse Léopoldine s'est mariée le à Karlsruhe avec Hermann de Hohenlohe-Langenbourg (1832-1913), deuxième fils du prince Ernest Ier de Hohenlohe-Langenbourg et de Théodora de Leiningen mais héritier du titre en raison du mariage morganatique de son frère aîné. Ils ont eu trois enfants :

BiographieModifier

La princesse Léopoldine a fondé la Leopoldine Association. À Strasbourg, où son mari a été nommé gouverneur de l'Alsace-Lorraine, elle a surtout eu des fonctions cérémonielles. Elle est morte le jour avant le Réveillon de Noël 1903, après une longue maladie. Elle est enterrée dans le cimetière familial de Langenbourg.

BibliographieModifier

  • Annette Borchardt-Wenzel: Die Frauen am badischen Hof. Gefährtinnen der Großherzöge zwischen Liebe, Pflicht und Intrigen, Piper Verlag GmbH Munich, 2003, (ISBN 3-492-23696-0)
  • Paul Zinsmaier: Leopoldine Fürstin zu Hohenlohe-Langenburg, dans: Badische Biographien, vol. 6, édité par A. Krieger et R. Obser, Heidelberg, 1935, p. 785 ff

RéférencesModifier