Ouvrir le menu principal
Léon-Honoré Labande
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
AvignonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de

Léon-Honoré Labande est un historien et bibliothécaire français né Orrouy (Oise) le , décédé le à Avignon.

BiographieModifier

Léon-Honoré Labande naît à Orrouy le d’une famille modeste, d'un père instituteur. Après des études au séminaire de Beauvais, il intègre l'École des chartes dont il sort major en 1890. Il y rencontre notamment Ferdinand Lot avec qui il se lie. Attiré initialement par la philologie, dont il est détourné par Paul Meyer, il consacre sa thèse à l’histoire de Beauvais et de ses institutions municipales, thèse qui reçoit le prix La Fons-Mélicocq.

Ses premiers travaux sont effectués dans sa région (cartulaire de Saint-Quentin de Beauvais, classement des archives municipales de Verdun…), mais dès la fin de 1890, il est nommé conservateur de la bibliothèque d’Avignon et du musée Calvet, postes qu’il occupe pendant quinze ans. Ses travaux très éclectiques sont surtout remarquables par les études des monuments préromans et romans de Provence.

En 1906, sur la recommandation de Paul Meyer, il est choisi, parmi de nombreux postulants, comme conservateur des archives et de la bibliothèque du palais de Monaco. Les archives monégasques lui offrent la possibilité d’avoir accès à celles d’une famille régnante. Il se consacre également à l’histoire de la Provence sur laquelle il publie plusieurs volumes. Toutefois c’est surtout l’art qui continue de l’intéresser ; il publie notamment sur Avignon à l’époque des papes, et à la fin de sa vie se prend de passion pour les primitifs provençaux.

Correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, il est également honoré par de nombreuses sociétés savantes (Société française d'archéologie, Commission des Monuments historiques, …) et par l'Académie de Vaucluse.

Après une courte maladie, il meurt à Avignon le .

Publications (extrait)Modifier

  • Les Doria de France : Provence, Avignon et Comté Venaissin, Bretagne, Ile-de-France et Picardie - 1899, Paris Picard, 1 vol. in 8°, XVI+360 pp.. ;
  • Étude historique et archéologique sur St. Trophime d'Arles du IVe au XIIIe siècle - 1904 [1]
  • La Cathédrale de Vaison : étude historique et archéologique - 1905
  • Avignon au XIIIe siècle - Paris, 1908
  • Le Palais des papes d’Avignon et les monuments historiques d’Avignon au XIVe siècle - 1925
  • Notice sur la vie et les travaux de Henry Cochin, membre de l'Académie - 1928
  • Les Primitifs français; Peintres et peintres-verriers de la Provence occidentale - Marseille, Librairie Tacussel, 1932, 2 volumes : Tome I Texte 258 p. et Tome 2 Planches (CVIII) [2] [3]
  • Histoire de la Principauté de Monaco - 1934
  • Les Bréa, peintres niçois des XVe et XVIe siècles en Provence et en Ligurie - Nice, Éditions des Amis du Musée Masséna, 1937

Liens externesModifier