Ouvrir le menu principal

Une affiche de la période E. Armand.

L'Endehors est un périodique français anarchiste qui se décline sous trois périodes.

Sommaire

Zo d'Axa (1891-1893)Modifier

Le premier journal L'Endehors est fondé par Zo d'Axa écrivain libertaire, le 5 mai 1891. C'est un hebdomadaire dans lequel s'expriment les écrivains contestataires de l'époque. Participent ainsi au journal Jean Grave, Bernard Lazare, Octave Mirbeau, mais aussi Saint-Pol-Roux, Tristan Bernard, Georges Darien, Lucien Descaves, Sébastien Faure, Félix Fénéon, Émile Henry, Camille Mauclair, Émile Verhaeren, Adolphe Tabarant[1]. Au moment de l'arrestation de Ravachol, le journal ouvre une souscription en faveur des familles des proscrits. Cette initiative conduit à l'arrestation de Zo d'Axa, mais le journal continue à être publié grâce à Félix Fénéon. Malgré d'autres poursuites qui conduisent Zo d'Axa à l'exil puis à une autre arrestation, le journal est publié jusqu'en 1893. Zo d'Axa publie plus tard un autre périodique La Feuille.

E. Armand (1922-1939)Modifier

 
L'En-dehors, 1937.

Le second journal L'En-dehors parait en 1922 sous la direction d'E. Armand (nom de plume d'Ernest Juin). La publication est bi-mensuelle. E. Armand y prône la liberté individuelle tant pour le règlement d'affaires entre individus que dans le domaine des libertés sexuelles[2]. Collaborent à ce journal des personnalités variées comme Eugène Bizeau, Madeleine Pelletier, Han Ryner. La publication de l'En-Dehors cesse en octobre 1939. E. Armand publiera après la guerre un autre périodique : L'Unique.

Quotidien en ligne (2002-)Modifier

Depuis 2002, un quotidien anarchiste en ligne a repris le titre de L'En-dehors. Sous une forme collaborative sont présentés des articles sur l'altermondialisme, l'amour libre et l'anarchie.

BibliographieModifier

NoticesModifier

Articles connexesModifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : L'En-dehors.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier