Ouvrir le menu principal

L'Appel du 9-Mai est un mouvement politique européen, lancé le par Guillaume Klossa, fondateur d'EuropaNova, texte signé par de nombreuses personnalités européennes.

Sommaire

Texte publiéModifier

PropositionsModifier

Il a été publié à l'occasion de la Journée de l'Europe qui commémore la déclaration du 9 mai 1950 notamment dans les organes de presse suivants : Tribune de Genève, 24 heures ainsi que par les partenaires européens de l’alliance LENA, El País, La Repubblica, Le Figaro, Le Soir, Die Welt et le Tages-Anzeiger. Il vise à un nouvel élan contre le populisme en renforçant l'Union européenne autour de six initiatives stratégiques :

  • renforce la démocratie européenne notamment à travers une éducation civique européenne commune et le choix du président de la Commission européenne en fonction du résultat électoral ;
  • une initiative stratégique de sécurité et de défense des citoyens de l'Union (en renforçant Europol, Eurojust et le renseignement européen) ;
  • une initiative sur les réfugiés ;
  • une seconde phase du plan Juncker en relançant la croissance ;
  • renforcer le potentiel de croissance de la zone euro ;
  • créer un Erasmus des collégiens.

Cosignataires de L'Appel du 9-MaiModifier

Les Cosignataires en sont : László Andor, économiste hongrois, ancien commissaire européen ; Lionel Baier, réalisateur suisse; Michel Barnier, ancien ministre français des Affaires étrangères, ancien vice-président de la Commission européenne (Parti populaire européen) ; Mercedes Bresso, élue italienne au Parlement européen (PE), ancienne présidente du Comité des régions; Daniel Cohn-Bendit, ancien président du groupe Les Verts au PE ; Georgios Dassis, syndicaliste grec, président du comité économique et social européen ; Philippe de Buck, Belge, ancien directeur général de Business Europe, membre du Comité économique et social européen ; Felipe Gonzalez, ancien président du Conseil espagnol, ancien président du groupe de réflexion sur l’avenir de l’Europe ; Danuta Hübner, ancienne commissaire européenne polonaise, présidente de la Commission des affaires constitutionnelles, groupe du Parti populaire européen (PE) ; Sofi Oksanen, écrivaine finlandaise ; Maria João Rodrigues, Portugaise, vice-présidente du groupe Socialistes et démocrates au PE ; Robert Menasse, écrivain autrichien ; Roberto Saviano, écrivain italien ; Gesine Schwan, présidente allemande de la plateforme de gouvernance Humboldt-Viadrina ; Kirsten van den Hul, écrivaine et éditorialiste néerlandaise ; Guy Verhofstadt, ancien Premier ministre belge, président du groupe ADLE au PE.

Appel des intellectuels pour sauver l'EuropeModifier

Le 18 novembre 2016, sous un autre titre, un Appel des intellectuels pour sauver l'Europe est publié sur les quotidiens LENA, notamment par Guillaume Klossa, Sandro Gozi, Daniel Cohn-Bendit, Felipe Gonzalez, Robert Menasse, Roberto Saviano, David van Reybrouck, Guy Verhostadt et Wim Wenders[1].

RéférencesModifier

  1. La Repubblica, p. 19, vendredi 18 novembre 2016.

Lien externeModifier