Kurukh

langue dravidienne

Kurukh
Kũṛux
Pays Inde, Népal, Bhoutan, Bangladesh
Région Uttar Pradesh, Madhya Pradesh, Bihar, Orissa (en Inde)
Nombre de locuteurs 2 094 200[1]
Écriture Devanagari et Tolong Siki alphabet (d)
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 kru
ISO 639-3 kru
IETF kru

Le kurukh (ou oraon, autonyme, kũṛux) est une langue dravidienne, parlée par environ 2 millions d'Aborigènes, à la frontière des États de l'Uttar Pradesh, du Madhya Pradesh, du Bihar, du Bengale occidental, de l'Orissa, en Inde.
D'autres Kurukh ont émigré pour le travail, notamment dans les plantations de thé de l'Assam. En dehors de l'Inde, le kurukh est parlé au Népal, au Bhoutan et au Bangladesh[2].

Classification interneModifier

À l'intérieur des langues dravidiennes, le kurukh est classé dans les langues du Nord.

PhonologieModifier

Les tableaux présentent les phonèmes vocaliques[3] et consonantiques[4] du kurukh.

VoyellesModifier

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] []
ĩ [ĩ] ĩː [ĩː]
u [u] []
ũ [ũ] ũː [ũː]
Moyenne e [e] []
[] ẽː [ẽː]
o [o] []
õ [õ] õː [õː]
Ouverte a [a] []
ã [ã] ãː [ãː]

ConsonnesModifier

Bilabiales Dentales Alvéolaires Rétrofl. Vélaires Glottales
Centrales Latérales Palatales
Occlusives Sourdes p [p] t [t] ṭ [ʈ] k [k] ʔ [ʔ]
Sourdes asp. ph [] th [] ṭh [ʈʰ] kh []
Sonores b [b] d [d] ḍ [ɖ] g [g]
Sonores asp. bh [] dh [] ḍh [ɖʰ] gh []
Affriquées Sourdes c [t͡ʃ]
Sourdes asp. ch [t͡ʃʰ]
Sonores j [d͡ʒ]
Sonores asp. jh [d͡ʒʰ]
Fricatives s [s] x [x] h [h]
Nasales m [m] n [n] ṅ [ŋ]
Liquides l [l]
Roulées r [r] ṛ [ɽ]

Notes et référencesModifier

  1. Selon Ethnologue.com
  2. Ekka, 1985, p. 1.
  3. Ekka, 1985, pp. 131-133.
  4. Ekka, 1985, pp. 133-137.

SourcesModifier

  • (en) Ekka, Francis, Kũṛux Phonetic Reader, Mysore, Central Institute of Indian Languages, 1985.
  • (en) Grignard, A., An Oraon-English Dictionary, Calcutta, 1924.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier