Ouvrir le menu principal

Repino
(ru) Ре́пино
Blason de Repino
Héraldique
Repino
Maison-musée d'Ilia Répine à Repino.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Saint-Pétersbourg
Code OKATO 40 281 555
Indicatif +7 812
Démographie
Population 2 011 hab. (2002)
Densité 127 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 10′ 08″ nord, 29° 52′ 20″ est
Superficie 1 588 ha = 15,88 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1323
Statut Commune urbaine depuis 1948
Ancien(s) nom(s) Kuokkala
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Repino

Géolocalisation sur la carte : Saint-Pétersbourg

Voir sur la carte administrative de Saint-Pétersbourg
City locator 14.svg
Repino

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Repino

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Repino
Liens
Site web www.repino.info
Sources

Repino (en russe : Ре́пино ; en finnois : Kuokkala) est une commune urbaine du district Kourortny à Saint-Pétersbourg, en Russie. Sa population s'élevait à 2 011 habitants en 2002, de 4 215 habitants en 1989.

La ville était connue sous le nom de Kuokkala par la Finlande, jusqu'en 1948, quand elle a été renommée pour commémorer la mémoire du peintre russe Ilia Répine. Elle est connue pour la maison-musée Les Pénates et pour ses sanatoriums.

GéographieModifier

Repino est située à 30 km au nord-ouest de Saint-Pétersbourg[1], sur l'Isthme de Carélie sur la rive du golfe de Finlande. Elle est bordée au nord par le village de Léninskoïé. Repino est aussi une gare sur la ligne de chemin de fer Riihimäki – Saint-Pétersbourg.

HistoireModifier

 
Mémorial Ilia Répine.

Au début du XXe siècle, Kuokkala était située dans le Grand-duché de Finlande, une partie de l'Empire russe. Peu après la Révolution d'Octobre 1917, la Finlande proclama son indépendance de la Russie. Lorsque l'isthme de Carélie fut cédé par la Finlande à l'Union soviétique, après la Guerre d'Hiver et la Guerre de Continuation (1939–1944), Kuokkala devint soviétique. En 1948, elle fut renommée Repino pour honorer le peintre Ilia Répine[1].

Les PénatesModifier

 
Maxime Gorki lisant Les Enfants du soleil dans Les Pénates.Dessin à la sanguine d'Ilia Répine.

En 1899, Répine achète une propriété nommée Les Pénates (russe : Пенаты, dans le sens des pénates de l'Empire romain). Il a conçu sa propre maison, entourée d'un grand parc, et déménage à Kuokkala quelques années plus tard. Il y vécut jusqu'à sa mort en 1930.

Cette propriété est un musée depuis 1940[2].Elle est inscrite depuis 1990 sur la liste du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture dans le cadre du bien intitulé « Centre historique de Saint-Pétersbourg et ensembles monumentaux annexes »[3].

Personnalités liéesModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier