Kuna (langue)

langue chibchane

Kuna
Pays Colombie, Panama
Nombre de locuteurs kuna de San Blas : 57 100 (2000)[1]
kuna de la frontière : 3 500[2]
Typologie SOV
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 cuk – kuna de San Blas
kvn – kuna de la frontière
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF mbp, kvn
Glottolog kuna1280

Le kuna est une langue chibchane parlée par les Kunas, un groupe ethnique amérindien du Panama et du nord de la Colombie.

Variétés et dialectesModifier

Les bases de données Ethnologue.com et Glottolog.org recensent deux variétés de kuna[3],[4] : le kuna de San Blas, qui possède les dialectes de Bayano (Alto Bayano, Maje) et de Chuana, et le kuna de la frontière (aussi appelé Caiman Nuevo, cuna de Colombie, Paya-Pucuro).

LocalisationModifier

Le kuna de San Blas est principalement parlé le long de la côte caraïbe à l'est de la capitale Panama, plus précisément dans l'est du comarque de Guna Yala, dans le nord du district de Chepo de la province de Panama, dans les districts de Cémarco et Sambú du comarque Emberá, autour de la baie de San Miguel dans la province de Darien et dans le district de Santa Isabel de la province de Colon[1],[5].

Le kuna de la frontière est parlé près de la frontière entre le Panama et la Colombie, dans la région côtière du nord de l'isthme de Panama, le long des côtes occidentales et orientales du golfe d'Urabá et à Arquía, dans les départements d'Antioquia et de Chocó[2],[5],[6].

Nombre de locuteursModifier

Le kuna de San Blas est parlé par 57 100 personnes en 2000, dont environ 10 000 vivent dans les villes de Panama et de Colón et dans les plantations de bananes en 1991[1].

Le kuna de la frontière est parlé par 2 600 personnes en Colombie en 2012 pour un total de 3 500 dans le monde[2].

ÉcritureModifier

Alphabet guaymí (Panama)[7]
a b d e g i l m n o r s u w y

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (es) Vocabulario Castellano-Cuna : Compuesto por el Señor Don Alfonso L. Pinart, 1882-1884 (lire en ligne).
  • (es) Asamblea Nacional, República de Panamá, « Ley 88 de 22 de noviembre de 2010 que recononce las lenguas y los alfabetos de los pueblos indígenas de Panamá y dicta normas para la Educación Intercultural Bilingüe », Gaceta Oficial Digital, no 26669-A,‎ (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier