Krzysztof Franciszek Sapieha

Krzysztof Franciszek Sapieha (né le , mort le ), magnat de Pologne-Lituanie, membre de la famille Sapieha, maître-d'hôtel de Lituanie.

Krzysztof Franciszek Sapieha
Image dans Infobox.
Fonctions
Grand échanson de Lituanie (d)
Grand intendant du panetier de Lituanie (d)
Grand maître-d'hôtel de Lituanie (d)
Député à la Diète de la République des Deux Nations (d)
Staroste d'Ochmiany (d)
Grand panetier de Lituanie (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
Formation
Collegium Nowodworskiego UJ (d)
Université Jagellonne
Université de BologneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Fryderyk Sapieha (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Ewa Skaszewska (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Helena Sołomerecka (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Władysław Jozafat Sapieha (d)
Stanisłaŭ Kazimier Sapieha (d)
Andrzej Franciszek Sapieha (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Herb Sapiehów.PNG
blason

BiographieModifier

Krzysztof Franciszek Sapieha est le fils de Fryderyk Sapieha (1585-1626) et de Ieva Skaszewska.

En 1638, il commence à étudier à l'université Jagellon de Cracovie et poursuit ses études à Bologne (1641). Après son retour, il entre à la cour de Ladislas IV Vasa puis de Jean II Casimir Vasa. Il prend part à la bataille de Zhovti Vody (en). Il accompagne Adam Kisel (en), chargé de négocier avec l'hetman cosaque, Bohdan Khmelnytsky. Il participe ensuite à la bataille de Piławce (en) contre les Cosaques (1648), au siège de Zbarazh (en) (1649), à la bataille de Berestechko et à la bataille de Białą Cerkwią (pl) (1651). En 1653, sous les ordres de Stefan Czarniecki, il combat les cosaques d'Ivan Bohun. En , il est fait prisonnier par les tatars de Crimée dans les batailles des frontières. Il est libéré contre rançon en .

À l'automne de 1655, pendant la guerre contre le trsarat de Russie, il est à la défense de Brest-Litovsk et la bataille de Wierzchowicz. En , il est envoyé par l'hetman Paweł Jan Sapieha pour attaquer Tykocin, mais doit se retirer fasse à la défense bien supérieure en nombre de Bogusław Radziwiłł. Avec l'armée de Paweł Jan Sapieha, il bloque l'armée de Charles X Gustave de Suède dans la fourche de la Vistule et du San, et participe à la libération de Lublin (du 9 au ) et à la bataille de Varsovie (du 28 au ). Au cours de la campagne militaire de 1657, contre le prince de Transylvanie Georges II Rákóczi, il est pendant plusieurs mois, à la tête des forces lituaniennes.

En , pour son mérite militaire, Krzysztof Franciszek Sapieha reçoit le poste d'intendant de Lituanie, ainsi que la région de Bielsko-Biała. À la diète, en 1658, il défend les intérêts des soldats lituaniens, parmi lesquels il dispose d'un soutien considérable. À l'automne, il participe à une campagne militaire contre l'armée russe. Le , il reçoit la charge de panetier de Lituanie. En 1660, il se bat à nouveau contre les Russes, participant à la bataille de Połonka. Envoyé par l'hetman Sapieha il bat l'armée d'Ivan Khovanski, le . En , il est envoyé comme messager auprès du roi, Jean II Casimir Vasa, pour obtenir le paiement de la solde des soldats lituaniens, mais il n'obtient pas satisfaction.

En 1661, Krzysztof Franciszek Sapieha est de nouveau élu au Sejm. Le , il reçoit le titre de maître d'hôtel de Lituanie. Dans la même année, il participe à des opérations militaires contre l'armée russe en Lituanie et en Biélorussie. En , il est au siège de Kaunas. En 1663, il réclame le titre d'hetman de Lituanie, mais les realtions avec le grand hetman se sont dégradées et il ne reçoit pas un grand soutien de la part du roi. Il n'obtient donc pas satisfaction. Il participe encore au Sejm de 1664 et 1665 et meurt le . Il est inhumé à Wisznice.

Mariage et descendanceModifier

Krzysztof Franciszek Sapieha épouse Helena Sołomerecka, fille de Mikołaj Lew Sołomerecki (pl), castellan de Smolensk. Ils ont pour enfants:

AscendanceModifier

SourcesModifier