Klonoa (série de jeux vidéo)

série de jeux vidéo
(Redirigé depuis Klonoa (série))

Klonoa est une série de jeux vidéo de plates-formes développée par Namco. Son héros Klonoa, accompagné dans ses aventures par Huepow.

Klonoa

Genre
Développeur
Namco, Now Production, Paon
Éditeur

Premier jeu
Plate-forme

Site web

PersonnageModifier

Klonoa est mi-chat mi-lapin. Il est surtout très rêveur. En rêvant, il découvre un anneau qui lui permet de rencontrer Huepow qui devient tout de suite son meilleur ami.

Série principaleModifier

Klonoa: Door to PhantomileModifier

Klonoa: Door to Phantomile est le premier opus de la série Klonoa. Il sort sur PlayStation en 1997 et a en 2008 un remake sur Wii.

Klonoa: Moonlight MuseumModifier

Klonoa: Moonlight Museum est le deuxième opus de la série Klonoa. Il sort sur WonderSwan en 1999. Il s'agit d'un opus intermédiaire non inclus dans la chronologie officielle.

Klonoa 2: Lunatea's VeilModifier

Klonoa 2: Lunatea's Veil est le troisième opus de la série Klonoa. Il sort sur PlayStation 2 en 2001.

Klonoa: Empire of DreamsModifier

Klonoa: Empire of Dreams est le quatrième opus de la série Klonoa. Il sort sur Game Boy Advance en 2001.

Klonoa 2: Dream Champ TournamentModifier

Klonoa 2: Dream Champ Tournament est le cinquième opus de la série Klonoa. Il sort sur Game Boy Advance en 2002. C'est le deuxième opus de la série sur cette plate-forme.

Jeux dérivésModifier

Klonoa Beach VolleyballModifier

Klonoa Beach Volleyball sort sur PlayStation en 2002. C'est le deuxième opus de la série sur cette plate-forme. Ce n'est pas un jeu de plates-forme, mais un jeu de sport comme son nom l'indique.

Klonoa Heroes: Legend of the Star MedalModifier

Klonoa Heroes: Legend of the Star Medal sort sur Game Boy Advance en 2002. C'est le troisième opus de la série sur cette plate-forme. Il est inédit en dehors du Japon. Ce n'est pas un jeu de plates-forme, mais un action-RPG.

RécompensesModifier

Klonoa est classé 5e meilleur personnage de l'année aux PlayStation Awards 2001[1].

Notes et référencesModifier

  1. Gaël Fouquet, Les PlayStation Awards décernés, 12 juin 2001, Gamekult.