Kim Nam-jo

Kim Nam-jo (en hangeul : 김남조), née le , à Daegu en Corée du Sud, est une poétesse sud-coréenne[1].

Kim Nam-jo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Romanisation révisée
Kim NamjoVoir et modifier les données sur Wikidata
McCune-Reischauer
Kim NamjoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Sookmyung Women's University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Kim Nam-jo est née le , à Daegu en Corée du Sud. Elle fréquente une école de filles à Kyushu au Japon. Elle intègre ensuite l'université nationale de Séoul en 1951 avec une spécialisation en enseignement du coréen. Elle fait ses débuts littéraires en 1950 alors qu'elle est encore à l'université, en publiant le poème intitulé Constellations (Seongsu). Elle a enseigné au lycée Masan et au Lycée de filles Ewha. Elle est devenue par la suite professeur à l'université des femmes Sookmyung en 1954 ; elle y occupe désormais un poste de professeur émérite. Elle a également été directrice de l'Association des poètes coréens et est actuellement membre de l'Académie des arts de Séoul[1].

ŒuvreModifier

La poésie de Kim Nam-jo fait intervenir un langage sensuel et des images vibrantes pour dépeindre la subtilité des émotions humaines. Son travail s'inscrit dans la lignée du travail de Moh Youn-sook et Noh Cheon-myeong. Son thème de prédilection est l'amour, pas seulement l'amour entre un homme et une femme, mais aussi entre l'être humain et « l'être supérieur », dans l'acception religieuse du mot[2].

Les poèmes de son premier recueil, La vie (Moksum), expriment un profond sens de l'humanité et une passion pour la vie ; ces poèmes présentent une harmonie entre la voix catholique et la voix humaine. Les poèmes de son second recueil, L'essence de Naad, (Naadeu-ui hyang-yu), renforcent la foi religieuse de l'auteure, qui se concentre alors sur les valeurs humanistes de la chrétienté. Ses poèmes les plus récents se focalisent ainsi sur les valeurs les plus prégnantes de la religion chrétienne, notamment les idées de modération et de persévérance. Dans son recueil Mer en hiver (Gyeo-urui bada), elle décrit un monde dans lequel les émotions humaines ont atteint une pureté absolue[1].

Prix et distinctionsModifier

  • 1958 : Prix de la First Annual Association of Free Literature.
  • 1963 : Prix littéraire de mai.
  • 1974 : Prix de l'Association des poètes coréens[3].
  • 1988 : Prix de la Culture et des Arts de la République de Corée.
  • 1990 : Prix Culturel de la Ville de Séoul.
  • 1991 : Prix de la Culture Samil.
  • 1993 : Ordre National du Mérite.
  • 2000 : Prix Proud Artist - Contributions.
  • 2007 : Prix Manhae de littérature.

BibliographieModifier

  • 목숨 La vie (1953)
  • 나아드의 향유 L'essence de Naad (1955)
  • 나무와 바람 Des arbres et du vent (1958)
  • 정념의 기 La force de la passion (1960)
  • 풍림의 음악 La musique du vent et de la pluie (1963)
  • 겨울 바다 Mer en hiver (1967)
  • 김남조시집 Les poèmes de Kim Nam-jo (1967)
  • 달과 해 사이 Entre la lune et la mer (1967)
  • 영혼과 빵 De l'âme et du pain (1973)
  • 김남조 육필시선 Poèmes choisis de Kim Nam-jo (1975)
  • 동행 Promenade à deux (1976)
  • 빛과 고요 Lumière et tranquillité (1982)
  • 시로 쓴 김대건 신부 La poésie du père Kim Tae-gon (1983)
  • 마음의 마음 Les sentiments de l'âme (1984)
  • 눈물과 땀과 향유 L'essence des larmes et de la sueur (1984)
  • 너를 위하여 Pour toi (1985)
  • 저무는 날에 Le jour qui décline (1985)
  • 말하지 않은 말 Les mots que l'on n'a pas dits (1986)
  • 문 앞에 계신 손님 L'invité devant la porte (1986)
  • 둘의 마음에 산울림이 L'écho de nos deux cœurs (1986)
  • 고독보다 깊은 사랑 Un amour plus profond que la solitude (1986)
  • 겨울나무 Arbre d'hiver (1987)
  • 새벽보다 먼저 Avant l'aube (1988)
  • 바람세례 Le baptême du vent (1988)
  • 겨울꽃 Fleurs d'hiver (1990)
  • 가난한 이름에게 Pour un nom pauvre (1991)
  • 가슴을 적시는 비 La pluie qui mouille la poitrine (1991)
  • 겨울사랑 Amour en hiver (1993)
  • 평안을 위하여 Pour la tranquillité (1995)
  • 외롭거든 나의 사랑이소서 Mon amour solitaire (1997)
  • 희망학습 L'école de l'espoir (1998)
  • 김남조 시 99선 99 poèmes de Kim Nam-jo (2002)
  • 김남조 Kim Nam-jo (2002)
  • 영혼과 가슴 L'âme et le cœur (2004)
  • 김남조 시전집 Œuvres complètes de Kim Nam-jo (2005)
  • "D'amour et de lumière", traduit du coréen par No Mi-Sug et Alain Génetiot, éditions Voix d'encre, (2021)

RéférencesModifier

  1. a b et c "김남조" biographie pdf disponible à : http://klti.or.kr/ke_04_03_011.do#
  2. (en) Who's Who in Korean Literature, Hollym Press, , p. 243
  3. (ko) « 역대 수상자 », sur koreapoet.org (consulté le 17 septembre 2014).