Kemie

langue

Kemie
Pays Chine
Région Yunnan
Nombre de locuteurs 1 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 mkh[2]
ISO 639-3 kfj
IETF kfj

Le kemie (en chinois, 克蔑话 (Kèmièhuà), du nom, khə31met53) est une langue môn-khmer parlée en Chine, dans la préfecture autonome de Xishuangbanna située dans le Sud du Yunnan par 1 000 personnes[1].

Classification interneModifier

Le kemie qui est une langue récemment découverte est encore difficilement classée dans l'ensemble des langues môn-khmer[3].

PhonologieModifier

Les tableaux présentent les phonèmes vocaliques[1] et consonantiques[1] du kemie.

VoyellesModifier

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ɯ [ɯ] u [u]
Moyenne e [e] ɤ [ɤ] o [o]
Ouverte ɛ [ɛ] ǎ [ǎ]
a [a]
ɔ [ɔ]

DiphtonguesModifier

À l'inventaire des voyelles, s'ajoutent douze diphtongues et triphtongues.

ConsonnesModifier

Bilabiales Dentales Alvéolaires Vélaires Glottales
Centrales Latérales Palatales
Occlusives Sourdes p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Sourdes asp. ph [] th [] kh []
Sonores b [b] d [d] g [g]
Affriquées ts [t͡s] tɕ [t͡ɕ]
Fricatives Sourdes f [f] θ [θ] ɕ [ɕ] ɣ [ɣ]
Sonores v [v]
Nasales m [m] n [n] ɲ [ɲ] ŋ [ŋ]
Liquides l [l]
Semi-voyelles j [j]

TonsModifier

Le kemie est une langue tonale qui possède sept tons différents[4].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Cheng, 2003, p. 70.
  2. Code générique, correspondant aux langues mon-khmères.
  3. Voir Ethnologue.com
  4. Cheng, 2003, p. 71.

SourcesModifier

  • (zh) Cheng Guoqing, A Brief Introduction of Kemi Language, Minzu Yuwen, 2003,2:70-80.

Liens externesModifier