Karl von Le Suire

militaire allemand

Karl von Le Suire
Naissance
Unterwössen
Décès (à 55 ans)
camp de prisonniers de guerre près de Stalingrad
Origine Allemand
Allégeance Flag of Germany (1867–1918).svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of Germany (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany (1903–1919).svg Deutsches Reichsheer
War Ensign of Germany (1921–1933).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade General der Gebirgstruppe
Années de service 1916 – 1945
Commandement 46. Infanterie-Division
117. Jäger-Division
XXIV. Panzerkorps
XXXXIX. Gebirgs-Armeekorps
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer
Croix allemande

Karl Hans Maximilian von Le Suire ( à Unterwössen - dans un camp de prisonniers de guerre près de Stalingrad) est un General der Gebirgstruppe allemand qui a servi au sein de la Heer dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été récipiendaire de la Croix de chevalier de la Croix de fer. Cette décoration est attribuée pour récompenser un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire accompli avec succès.

BiographieModifier

Karl von Le Suire est capturé par les troupes soviétiques en mai 1945 dans le protectorat de Bohême-Moravie. Il meurt en captivité soviétique le dans un camp de prisonniers de guerre près de Stalingrad.

Rôle dans le massacre de KalávrytaModifier

En , la 117. Jäger-Division commence une mission nommée Unternehmen Kalavryta (Opération Kalávryta), avec l'intention d'encercler les partisans grecs dans la région montagneuse autour de Kalávryta. Au cours des opérations, des soldats allemands ont été tués et 77 d'entre eux, qui ont été faits prisonniers, ont été exécutés par les partisans grecs. Le , Karl von Le Suire signe l'ordre de la division allemande de « niveler les emplacements Mazeika et Kalávryta » (die Orte und Mazeika Kalawrita dem Erdboden machen zu gleich).

Au total, plus de 1 200 civils ont été tués au cours des opérations de représailles. Environ 1 000 maisons ont été pillées et brûlées et plus de 2 000 moutons et d'autres grands animaux domestiques ont été saisis par les Allemands. L'événement est connu sous le nom massacre de Kalávryta.

PromotionsModifier

Fahnenjunker-Unteroffizier
Fähnrich
Leutnant
Oberleutnant
Hauptmann
Major
Oberstleutnant
Oberst
Generalmajor
Generalleutnant
General der Gebirgstruppe

DécorationsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Citations
  1. Fellgiebel 2000, p. 339.
Source

Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. (ISBN 3-7909-0284-5).
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. (ISBN 978-3-938845-17-2).
Liens externes