Ouvrir le menu principal

Karl Wilhelm von Nägeli

botaniste suisse
Karl Wilhelm von Nägeli
Karl Wilhelm von Negely.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Carl Wilhelm von NägeliVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
NägeliVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Maître
Distinctions
Archives conservées par
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 174)
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 174a)Voir et modifier les données sur Wikidata

Karl Wilhelm von Nägeli, né le à Kilchberg et mort le à Munich, est un botaniste suisse.

BiographieModifier

Il étudie la botanique auprès d'Augustin Pyrame de Candolle (1778-1841) à Genève et soutient une thèse de botanique à Zurich en 1840. Matthias Jakob Schleiden (1804-1881), alors professeur de botanique à Iéna, l'incite à s'intéresser à l'étude microscopique des végétaux, Nägeli s'oriente alors vers cette recherche. Après sa soutenance, il devient Privatdozent (professeur extraordinaire), à l'université de Zurich ; en 1852, il obtient la chaire de botanique de l'université de Fribourg-en-Brisgau et en 1857, celle de Munich où il demeurera jusqu'à sa mort.

Il publie ses principaux travaux dans Zeitschrift fur wissenschaftliche Botanik (1844-1846) ; Die neuern Algensysteme (1847) ; Gattungen einzelliger Algen (1849) ; Pflanzenphysiologische Untersuchungen (1855-1858) avec Carl Eduard Cramer (1831-1901) ; Beitrage zur wissenschaftlichen Botanik (1858-1868). Certains de ses articles publiés par l'Académie des sciences royale de Bavière, ont été réunis en trois volumes sous le titre de Botanische Mitteilungen (1861-1881). Il finit par faire paraître Mechanisch-physiologische Theorie der Abstammungslehre (en 1884).

Nägeli était membre étranger de l'Académie impériale de St-Pétersbourg (1865), correspondant de l'Académie des sciences de Berlin (1874), membre étranger de la Royal Society de Londres (1881) et Membre étranger de l'Académie de Stockholm (1883).

Liens externesModifier