Karl Dietrich Eberhard König

naturaliste allemand

Karl Dietrich Eberhard König ou Karl Koenig (nom mal anglicisé en Charles Konig) est un naturaliste allemand, né en 1774 et mort le .

Karl Dietrich Eberhard König
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Carl Dietrich Eberhard KönigVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
K.D.KoenigVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en zoologie
K.D.KoenigVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Botaniste, naturaliste, géologue, Keeper of Mineralogy, Natural History MuseumVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de

BiographieModifier

Il anglicise son nom lorsqu’il devient l’assistant de George Kearsley Shaw (1751-1813) au British Museum en 1806.

Il commence par réaliser le catalogue de la collection de minéraux. En 1813, il succède à Shaw comme conservateur du département d’histoire naturelle. Lorsque celui-ci est subdivisé en trois branches, il reçoit celle concernant la minéralogie et la géologie.

En 1818, il publie un mémoire dans lequel il évoque des études de cailloux de part et d'autre de l'Atlantique, montrant que l'Afrique et l'Amérique du Sud formaient probablement un même continent[1]

Il est fait membre de la Royal Society en 1810.

RéférencesModifier

  1. Historique des premières hypothèses géologiques d'une séparation Afrique-Amérique du Sud par Pierre Hommeril, qui montre que les hypothèses de Alfred Wegener un siècle plus tard n'avaient rien de révolutionnaire.

Liens externesModifier

Konig est l’abréviation habituelle de Karl Dietrich Eberhard König en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie

K.D.Koenig est l’abréviation botanique standard de Karl Dietrich Eberhard König.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI