Julius Rietz

musicien allemand
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rietz.
Julius Rietz
Julius Rietz.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
DresdeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière Trinitatis de Dresde (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
August Wilhelm Julius RietzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Maître
Genres artistiques
Distinctions
August Wilhelm Julius Rietz Grab Dresden.JPG
Vue de la sépulture.

August Wilhelm Julius Rietz (né le à Berlin – mort le [1] à Dresde) est un chef d'orchestre, compositeur et violoncelliste allemand. Il est aussi enseignant avec des élèves tels que Woldemar Bargiel[2]. Salomon Jadassohn et Arthur Sullivan[3]. Il édite également de nombreuses œuvres de Felix Mendelssohn en vue de leur publication.

BiographieModifier

Il étudie le violoncelle auprès de Schmidt, Bernhard Romberg et Gans. À 16 ans, il rejoint l'orchestre du Königstädter Theater pour lequel il compose la musique pour la pièce Lorbeerbaum und Bettelstab de Holtei. En 1834, il est nommé chef assistant à l'opéra de Düsseldorf sous Mendelssohn auquel il succède l'année suivante. En 1847, il est appelé à Leipzig en tant que kapellmeister du théâtre et chef d'orchestre de la Singakademie. En 1848, il succède à Mendelssohn en tant que chef des concerts du Gewandhaus et comme professeur de composition au Conservatoire. Il est appelé à Dresde en 1860 pour succéder à Reissiger comme maître de chapelle de la cour. Il y dirige l'opéra et entreprend ensuite la direction du conservatoire royal. Il meurt à Dresde.

CompositionsModifier

En tant que compositeur, il appartient à l'école classique plus jeune[incompréhensible] et est fortement opposé au mouvement néo-allemand. Parmi ses œuvres des opéras, trois symphonies, plusieurs ouvertures, des sonates pour flûte, pour violon, des motets, des messes, des psaumes et maintes autres pièces de musique religieuse.

OpérasModifier

  • Jery und Bätely (1839)
  • Das Mädchen aus der Fremde (1839)
  • Der Korsar (1850)
  • Georg Neumann und die Gambe (1859)

OuverturesModifier

  • Ouverture concertante en la majeur, op. 7
  • Hero und Leander, op. 11
  • Lustspielouvertüre, op. 53

ConcertosModifier

  • Concerto pour clarinette, op. 29
  • Pièce de concert pour hautbois et orchestre
  • Concerto pour violoncelle, op. 16

SymphoniesModifier

  • Symphonie en sol mineur op. 13 (1843)
  • Symphonie en la majeur op. 23 (1846)
  • Symphonie en mi bémol majeur op. 31 (1854/55)

PostéritéModifier

Notes et référencesModifier

  1. John Sullivan Dwight, « Dr. Julius Rietz. », Dwight's Journal of Music (en), vol. 37, no 15,‎ , p. 113 (John Sullivan Dwight) (Excerpt from October 1877 London Musical Times obituary, with birth and death dates and some biography)
  2. « Sleeve-notes for Recording of Bargiel and Mendelssohn Octets »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Hyperion Records, (consulté le 2 novembre 2007)
  3. « Arthur Sullivan in Memoriam »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), (consulté le 2 novembre 2007)
  • John A. Fuller-Maitland, Grove, George, A Dictionary of Music and Musicians (A.D. 1450-1880), London, Macmillan, , 132–133 p. (OCLC 19025639, lire en ligne)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traductionModifier