Ouvrir le menu principal

Julien Sablé

footballeur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sablé.

Julien Sablé
Image illustrative de l’article Julien Sablé
Julien Sablé lors d'un entraînement avec l'AS Saint-Étienne, en 2006.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AS Saint-Étienne (adjoint)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (39 ans)
Lieu Marseille
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. 1998-2014
Poste Milieu de terrain (France)
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1998-2007Drapeau : France AS Saint-Étienne 340 (12)
2007-2009Drapeau : France RC Lens 041 0(0)
2009-2012Drapeau : France OGC Nice 102 0(0)
2012-2014Drapeau : France SC Bastia 045 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000-2002Drapeau : France France espoirs 019 0(0)[1]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2017Drapeau de la France AS Saint-Étienne 0v 2n 4d
2017-Drapeau de la France AS Saint-Étienne (adjoint)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 novembre 2017

Julien Sablé, né le à Marseille, est un footballeur français évoluant au poste de milieu de terrain. Il est actuellement entraîneur adjoint de l'AS Saint-Étienne.

Carrière de joueur professionnelModifier

Pur produit du centre de formation de l'AS Saint-Étienne, Julien Sablé prend part à son premier match en équipe première le lors de la dernière journée de Division 2 face au Lille OSC. Il commence sa carrière en Division 1 le face au FC Nantes (défaite 2-0). Avec les Verts, il participe à deux opérations de remontée en Ligue 1 et devient un des éléments clés du club stéphanois au fil des saisons au point d'être nommé capitaine au début des années 2000.

 
Sous les couleurs de Lens en 2008.

Le , Sablé choisit de s'engager pour quatre ans avec le Racing Club de Lens malgré l'intérêt de l'Olympique de Marseille[2].

Après avoir remporté la Coupe Intertoto 2007, il dispute ses premiers matchs européens sous les couleurs de Lens en Coupe UEFA. Après avoir éliminé les Young Boys de Berne (5-1 à Bollaert), Lens est toutefois éliminé au tour suivant contre le FC Copenhague, avant la phase de poules[3].

Le départ de Guy Roux et l'arrivée de Jean-Pierre Papin puis de Daniel Leclercq est difficile pour le joueur. Les relations avec le staff n'étant pas au mieux, Sablé n'est plus aligné. Barré par la concurrence au milieu de terrain, il retrouve les terrains en fin de saison en étant utilisé pour pallier plusieurs blessures ou des suspensions. Le club ne parvient cependant pas à se maintenir et rejoint la Ligue 2.

Placé sur la liste des transferts par les dirigeants lensois, Sablé effectue plusieurs essais dans des clubs étrangers, comme avec l'équipe anglaise de Derby County[4] ou le club italien du Chievo Vérone[5], mais ne parvient pas à trouver de club lors du marché des transferts hivernal.

Il dispute quelques rencontres avec le RC Lens en 2008, avant de rejoindre l'OGC Nice en janvier 2009. Il signe un contrat de trois ans et demi pour un million d'euros[6] et retrouve peu à peu une place de titulaire. En 2010-2011, Éric Roy le nomme capitaine mais son temps de jeu se réduit petit à petit et il perd le brassard au profit de Didier Digard durant l'été 2011[7].

Le , son contrat avec le club niçois n'est pas renouvelé, le nouvel entraîneur niçois Claude Puel ne jugeant pas avoir besoin de ses services[8]. Pour la première fois depuis ses débuts professionnels, il ne suit pas de préparation d'avant saison[9].

Le , le Sporting Club de Bastia annonce avoir trouvé un accord avec Sablé pour une signature jusqu'à la fin de la saison[10]. Deux jours plus tard, il est officiellement présenté à la presse[11].

En mai 2013, à l'issue d'un championnat où il a trouvé du temps de jeu, son contrat est prolongé jusqu'en juin 2014[12]. En juin 2014, il est en fin de contrat avec le Sporting Club de Bastia et décide de prendre sa retraite sportive.

Reconversion comme entraîneurModifier

Après sa carrière de joueur, Julien Sablé devient éducateur des U15 de Saint-Étienne[13] puis entraîneur de l'équipe réserve l'année suivante.

Le , il est nommé directeur du centre de formation de l'AS Saint-Étienne, en remplacement de Bernard David, parti à Auxerre[14].

Le , il est nommé entraîneur de l'équipe première de l'AS Saint-Étienne, en remplacement d'Óscar García démissionnaire[15],[16]. Il ne reste que six matchs à la tête des Verts sans aucune victoire, avant d'être à son tour remplacé par Jean-Louis Gasset[17].

StatistiquesModifier

Statistiques de Julien Sablé au 24 avril 2014[18]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
1997-1998   AS Saint-Étienne Division 2 1 0 - - - - - - - 1 0
1998-1999   AS Saint-Étienne Division 2 29 0 2 0 1 0 - - - 32 0
1999-2000   AS Saint-Étienne Division 1 32 1 2 0 1 0 - - - 35 1
2000-2001   AS Saint-Étienne Division 1 31 0 2 1 2 0 - - - 35 1
2001-2002   AS Saint-Étienne Division 2 33 0 2 0 1 0 - - - 36 0
2002-2003   AS Saint-Étienne Ligue 2 37 0 1 0 4 0 - - - 42 0
2003-2004   AS Saint-Étienne Ligue 2 36 1 1 0 5 0 - - - 42 1
2004-2005   AS Saint-Étienne Ligue 1 37 5 1 0 4 0 - - - 42 5
2005-2006   AS Saint-Étienne Ligue 1 36 2 0 0 1 0 CI 4 2 41 4
2006-2007   AS Saint-Étienne Ligue 1 32 0 1 0 3 0 - - - 36 0
Sous-total 304 9 12 1 22 0 - 4 2 342 12
2007-2008   RC Lens Ligue 1 16 0 1 0 2 0 C3 6 0 25 0
2008-2009   RC Lens Ligue 2 12 0 1 0 3 0 - - - 16 0
Sous-total 28 0 2 0 5 0 - 6 0 41 0
2008-2009   OGC Nice Ligue 1 15 0 0 0 1 0 - - - 16 0
2009-2010   OGC Nice Ligue 1 23 0 1 0 1 0 - - - 25 0
2010-2011   OGC Nice Ligue 1 32 0 3 0 1 0 - - - 36 0
2011-2012   OGC Nice Ligue 1 20 0 2 0 3 0 - - - 25 0
Sous-total 90 0 6 0 6 0 - - - 102 0
2012-2013   SC Bastia Ligue 1 21 0 1 0 2 0 - - - 24 0
2013-2014   SC Bastia Ligue 1 23 0 - - 2 0 - - - 25 0
Sous-total 40 0 1 0 4 0 - - - 45 0
Total sur la carrière 462 9 21 1 37 0 - 10 2 530 12

Avec 37 matchs au compteur, Julien Sablé est le joueur qui a participé au plus de matchs de Coupe de la Ligue.

PalmarèsModifier

En clubModifier

En sélectionModifier

Distinction personnelleModifier

Vie privéeModifier

Il est papa d'un petit Gabin né le 2 octobre 2004.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :