Ouvrir le menu principal
Jules Mouquet
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Mouvement
Maîtres
Distinction
Prix de Rome ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jules Ernest Georges Mouquet, né le à Paris (1er arrondissement) et mort le dans la même ville (6e arrondissement)[1], est un compositeur français.

Sommaire

BiographieModifier

Jules Mouquet étudia au Conservatoire de Paris avec Théodore Dubois et Xavier Leroux. Il obtint en 1896 le Grand Prix de Rome avec sa cantate Mélusine. Il remporta deux autres prix de composition, le Prix Trémont (1905) et le prix Chartier (1907). Mouquet devint professeur d'harmonie au Conservatoire de Paris en 1913 où il eut pour élève Léo-Pol Morin.

ŒuvreModifier

Les principales influences de Jules Mouquet sont les compositeurs impressionnistes et les romantiques tardifs, caractéristique d'un goût prononcé pour l'Antiquité et la Grèce. Ceci se retrouve dans les titres de ses œuvres orchestrales telles que Diane et Endymion ou Persée et Andromède, et dans sa musique de chambre avec Danse grecque op. 14 (1907) ou Divertissement grec (pour flûte et piano ou harpe) et des compositions pour piano telles que les Études antiques.

Son œuvre la plus connue est probablement sa sonate op. 15, La Flûte de Pan, composée en 1906, pour flûte et piano, avec une version pour flûte et orchestre. On compte également parmi sa musique de chambre un septuor pour flûte traversière, hautbois, deux clarinettes, cor et deux bassons, un double quintette à vent et une Sinfonietta.

On lui doit aussi Le Jugement dernier, poème symphonique et vocal (1898 ?), qui est un envoi de Rome. La première exécution publique date de 1903. L’œuvre est écrite pour soli, chœur et orchestre. Parmi différents motifs musicaux, elle utilise ceux des deux premiers vers de la prose Dies iræ.

SourcesModifier

  • U. Pešek, Ž. Pešek: Flötenmusik aus drei Jahrhunderten. Bärenreiter, Kassel 1990. (ISBN 3-7618-0985-9).

Notes et référencesModifier

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 1/913/1867, avec mention marginale du décès (consulté le 9 juillet 2012)

Liens externesModifier