Jules-Antoine Paulin

général français

Le baron Jules Antoine Paulin, né à Sorèze le [1] et mort au château de Saint-Léger-Triey (Côte-d'Or) le , est un militaire français.

Jules-Antoine Paulin
Image dans Infobox.
Buste de Jules-Antoine Paulin dans la salle des Illustres de l'abbaye-école de Sorèze
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Parentèle
Autres informations
Grade militaire
Conflits
Distinction
Archives conservées par

BiographieModifier

Jules Antoine Paulin est le fils de Nicolas Rémi Paulin, professeur de mathématiques et de fortifications de l'école royale militaire de Sorèze, et de Marie Françoise Sanson. Il est le neveu de Nicolas Antoine Sanson, général de division.

Il a fait ses études à l'école royale militaire de Sorèze (1792-1795) puis à l'École polytechnique où il est le premier de sa promotion. Colonel en 1814, mis en demi-solde sous Louis XVIII, il fut réintégré en 1816, créé baron par Charles X, commandeur de la Légion d'honneur et maréchal de camp sous Louis-Philippe. On le mit à la retraite en 1844.

Il a pris part aux batailles d’Eylau, Friedland, Burgos, Eckmühl, Essling et Wagram. Il fut directeur des fortifications de Paris.

PublicationsModifier

  • « Notice biographique sur le lieutenant-général du génie N.-A. Sanson, comte de Riddags-Hausen, directeur du dépôt de la guerre, aide-major général de la Grande-Armée, , commandeur de la Légion d'honneur, chevalier de Saint-Louis, chevalier de la Couronne-de-Fer, et commandeur de l'ordre militaire de Maximilien-Joseph de Bavière », dans Le Spectateur militaire, au , 43e volume, p. 549-563 (lire en ligne)

Notes et référencesModifier

  1. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie nationale, (présentation en ligne)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Jules-Antoine Paulin, Les souvenirs du général baron Paulin (1782-1876), Paris, Plon-Nourrit, 1895

Liens externesModifier