Ouvrir le menu principal

Juan Luis Arsuaga

archéologue espagnol

Juan Luis Arsuaga Ferreras, né à Madrid en 1954, est un paléoanthropologue espagnol. Il est l'un des découvreurs de l'espèce Homo antecessor, datée d'environ 850 000 ans, dont les fossiles ont été mis au jour lors des fouilles du site d'Atapuerca, près de Burgos en Espagne.

BiographieModifier

Enfant, Juan Luis Arsuaga montrait déjà un grand intérêt pour la préhistoire. Cette passion serait née de la lecture de La Guerre du feu de J.-H. Rosny aîné et de la visite de fouilles près de Bilbao.

Il est diplômé en biologie de l’Université complutense de Madrid, où il est maintenant responsable du département de paléontologie.

Il est aujourd'hui professeur invité du département d'anthropologie de l'University College de Londres.

Il participe à différents projets de recherche dans l'Europe entière :

  • depuis 1982, il est membre de l'équipe de recherche des gisements du Pléistocène du massif d'Atapuerca (Burgos, Espagne) ;
  • depuis 1991, il est codirecteur avec José María Bermúdez de Castro et Eudald Carbonell de l'équipe de recherche ayant reçu le Prix Prince des Asturies de la Recherche scientifique et technique en 1997 et le Prix Castilla y León des Sciences sociales et Humanités en 1997 ;
  • il est membre de l'Association internationale pour l'étude de la paléontologie humaine ;
  • il est vice-président de la Commission de paléontologie humaine et de paléoécologie de l'INQUA (International Union for Quaternary Research).

Il donna aussi de nombreuses conférences dans les universités de Londres, Cambridge, Zurich, Rome, Arizona, Philadelphie, Berkeley, New York, Tel-Aviv.

Travaux de rechercheModifier

Les découvertes faites sur les différents sites d'Atapuerca, auxquelles il a participé, ont permis de mieux connaitre la genèse des premiers humains en Europe.

PublicationsModifier

Juan Luis Arsuaga est l'auteur de multiples publications scientifiques dans des revues telles que Nature, Science, Journal of Human Evolution, Journal of Archaeological Science, American Journal of Physical Anthropology.

Principaux ouvrages 

RéférencesModifier

Voir aussiModifier