Joseph La Rocque

Joseph Larocque (1808-1887) fut l'évêque de Saint-Hyacinthe au Québec de 1860 à 1866.

Joseph La Rocque
Image illustrative de l’article Joseph La Rocque
Joseph La Rocque
Biographie
Naissance
Chambly
Décès
Saint-Hyacinthe

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

BiographieModifier

Né à Chambly, diocèse de Montréal, le , il est ordonné le . Il remplit jusqu'en 1840 les charges de professeur et de directeur au Séminaire de Saint-Hyacinthe. Il est chanoine du chapitre de Montréal, lorsque le pape Pie IX le nomma, le , évêque de Cydonia in partibus, et coadjuteur de Montréal.

Il est consacré sous ce titre, dans l'église de Saint-Joseph de Chambly, le , par Ignace Bourget, assisté des évêques de Carrha et des Trois-Rivières.

Il succéde à Jean-Charles Prince, comme évêque de Saint-Hyacinthe, le .

Par un rescrit papal en date du , il est autorisé à se démettre de son évêché, à la condition qu'il continue à administrer son diocèse jusqu'à la nomination de son successeur, Charles La Rocque.

Il s'occupe, avec son frère François-Antoine Larocque, des affaires concernant le commerce de la fourrure à la suite du décès de leur oncle Laurent Leroux.

Il remet, le , l'administration entre les mains de son successeur, qui le nomme vicaire général du diocèse.

Le , il est nommé à l'évêché de Germanicopolis in partibus infidelium.

Il décéde le , à Saint-Hyacinthe à l'âge de 79 ans.

SourcesModifier

  • Répertoire général du clergé canadien, par ordre chronologique depuis la fondation de la colonie jusqu'à nos jours, par Cyprien Tanguay, Montréal : Eusèbe Senécal et fils, imprimeurs-éditeurs, 1893.