Joseph Casavant

Joseph Casavant, né le , décédé le à l'âge de 67 ans, est un facteur d'orgues de Saint-Hyacinthe, Bas-Canada. Il est le père de Samuel et Joseph-Claver Casavant, les deux frères qui ont fondé la maison Casavant Frères en 1879.

Joseph Casavant
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
Saint-HyacintheVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Facteur d'orgues, fabricant d'instruments de musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Joseph Casavant est naît le à Saint-Hyacinthe[1]. Ses parents sont Dominique Casavant et Marie Desanges Coderre[2]. À 16 ans, il est apprenti chez le forgeron Thomas Marchesseau et, à 27 ans, il possède sa propre boutique dans sa ville natale[1]. En 1834, il délaisse le métier de forgeron et se rend à Sainte-Thérèse pour y suivre des cours de musique au collège, entre autres[3]. Ce serait le curé curé Charles-Joseph Ducharme qui aurait poussé Joseph Casavant à s'initier à la facture d'orgue[2]. Casavant construit de manière partiel son premier orgue en 1837. Il s'agissait d'un instrument qui avait été commencé, mais qui n'avais jamais achevé, jusqu'à ce que Casavant s'en charge[3]. En 1840, il construit son premier orgue complet et l'installe à l'église Saint-Martin à Laval[4]. Il aurait construit 17 orgues en 26 ans de carrière[5]. De toutes les créations de Casavant, il ne subsiste aujourd'hui que quelques tuyaux de l'instrument de l'église de Mont-Saint-Hilaire. Ce dernier avait été refait par ses fils, Samuel et Joseph-Clavier, en 1882 et en 1928[5]. En 1886, Casavant quitte son entreprise et Eusèbe Brodeur, qui y travaille depuis 1860, en prend la relève[6]. Joseph Casavant meurt le à Saint-Hyacinthe[6]. Il cède tous ses biens en part égal à ses deux fils alors âgé de 19 et 15 ans[6].

BibliographieModifier

Laurent Lapointe, Casavant frères, 1978-1979, [Saint-Hyacinthe], La Société,

Notes et référencesModifier

  1. a et b Lapointe 1979, p. 9
  2. a et b « Biographie – CASAVANT, JOSEPH – Volume X (1871-1880) – Dictionnaire biographique du Canada », sur www.biographi.ca (consulté le 4 février 2020)
  3. a et b Lapointe 1979, p. 10
  4. Lapointe 1979, p. 11
  5. a et b Antoine Leduc, « Orgues du Québec : instruments et oeuvres d’art », Continuité, no 91,‎ , p. 23–25 (ISSN 0714-9476 et 1923-2543, lire en ligne, consulté le 4 février 2020)
  6. a b et c Lapointe 1979, p. 12

Liens externesModifier