Joseph-Ignace-Jean-Baptiste de Mesgrigny

Joseph-Ignace-Jean-Baptiste de Mesgrigny
Biographie
Naissance
Aix-en-Provence
Ordre religieux O.F.M. Cap
Ordination sacerdotale
Décès (à 72 ans)
Grasse
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale
Évêque de Grasse

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Joseph-Ignace-Jean-Baptiste de Mesgrigny (né le à Aix-en-Provence, mort le à Grasse) est un ecclésiastique français qui fut frère mineur capucin puis évêque de Grasse de 1711 à 1726.

Biographie modifier

Joseph-Ignace-Jean-Baptise de Mesrigny nait à Aix-en-Provence mais il est issu d'une famille originaire de Champagne. Il est le fils de Jean de Mesgrigny, vicomte de Troyes baron de Vandœuvre et premier président du Parlement de Provence puis Conseiller d'État, et de Huberte-Renée de Bussy d'Inteville[1].

À l'âge de 23 ans il est à la fois mestre de camp et docteur de la Sorbonne. Il choisit alors le d'entrer chez les frères mineurs capucins de Paris ; il prend le nom d'Athanase d'Aix. le il est ordonné prêtre de son ordre. Il devient alors un prédicateur célèbre tout en restant un religieux exemplaire. Il devient successivement « lecteur », « gardien », définiteur et visiteur de son ordre. À son exemple, trois de ses sœurs entrent en religion.

Alors qu'il est âgé de 58 ans il est désigné en avril 1711 par le roi comme évêque de Grasse et en juillet comme vicaire apostolique d'Antibes. Il reçoit ses bulles pontificales de confirmation le 19 octobre et il est consacré à Paris chez les Capucins le 20 décembre par le cardinal Armand-Gaston-Maximilien de Rohan évêque de Strasbourg[2] Il gagne alors son diocèse où il déploie une activité intense. Il visite chaque paroisse, restaure la cathédrale, consacre des églises et réorganise les archives du diocèse et des paroisses. Il veille de plus à la qualité des prêches en chaire et l'orthodoxie du catéchisme dispensé[3] Il meurt à Grasse le « avec la réputation d'un des plus vertueux prélats de son temps » selon Hugues Du Tems[4].

Notes et références modifier

  1. R.P. Richard et Giraud, Bibliothèque sacrée ou Dictionnaire universel, historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques, Paris, 1828, tome XXVVIII, p. 308.
  2. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, p. 198.
  3. il fait établir et publié à Lyon dès 1713 un « Catéchisme diocésain de l'Église de Grasse » .
  4. Le clergé de France, ou tableau historique et chronologique des archevêques, Évêché de Grasse, p. 275.

Voir aussi modifier

Liens externes modifier