Liste des évêques d'Antibes puis de Grasse

liste d'un projet Wikimedia
(Redirigé depuis Évêque de Grasse)

Cette page présente la liste des évêques d'Antibes (du Ve siècle à 1244), puis de Grasse (de 1245 à 1790). Le transfert du siège de l'évêché d'Antibes à Grasse a été faite par la bulle du .

Siège à AntibesModifier

Haut Moyen ÂgeModifier

Moyen ÂgeModifier

IXe siècleModifier

Xe siècleModifier

  • 930 : Aimar
  • 987-1022 : Bernard Ier ; il n'a pas reconnu l'archevêque d'Aix comme son métropolitain car, en 987, il est cité dans un manuscrit de l'église d'Arles comme ayant promis de se mettre sous la juridiction de l'archevêques d'Arles. N'ayant pu faire annexer son évêché à la province d'Arles, il a été rattaché à la province d'Embrun, sans que les raisons de ce rattachement soient connues.

XIe siècleModifier

XIIe siècleModifier

XIIIe siècleModifier

Siège à Grasse (à partir de 1244)Modifier

XIIIe siècleModifier

XIVe siècleModifier

XVe siècleModifier

XVIe siècleModifier

XVIIe siècleModifier

XVIIIe siècleModifier

SourcesModifier

Archives de l'évêché, dont les visites pastorales numérisées sur le site des Archives départementales des Alpes-Maritimes

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • LGE : par Antibes, tome III, p 191 ; par Grasse, tome XIX, p 238
  • DHGE : article “Antibes”, p 542 ; article “Grasse”, p 1198-1199
  • Annuaire historique 1847 (année 1848), p 33-36
  • Trésor de chronologie, p 1427
  • Pierre Louvet, Abregé de l'Histoire de Provence contenant l'état ecclésiastique du pays, Tome second, p. 395-415, Aix, 1676 Google Livres

NoteModifier

  1. Jean-Pierre Papon, Histoire générale de Provence, tome 1, p. 407 (lire en ligne)
  2. Louis Duchesne, Fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule. Provinces du Sud-Est (tome premier), Paris, Albert Fontemoing. Anc. Thorin et fils, , 2e éd. (lire en ligne), p. 279.
  3. Nicolas Viton de Saint-Allais, Nobiliaire universel de France: ou Recueil général des généalogies des maisons nobles de ce royaume avec les armoiries de chaque famille, volume 15, p. 272, Paris, 1818 Texte