Ouvrir le menu principal

Joseph Ludwig von Armansperg

politicien allemand
(Redirigé depuis Josef Ludwig von Armansperg)

Joseph Ludwig von Armansperg
Ιωσήφ Λουδοβίκος Άρμανσμπεργκ
Illustration.
Joseph Ludwig von Armansperg
Titre
Premier ministre de Grèce

(1 an, 8 mois et 13 jours)
Monarque Othon Ier
Prédécesseur Ioánnis Koléttis
Successeur Ignaz von Rundhart
Régent de Grèce

(2 ans, 3 mois et 26 jours)
Monarque Othon Ier
Premier ministre Spyrídon Trikoúpis
Aléxandros Mavrokordátos
Ioánnis Koléttis
Prédécesseur Ioánnis Kapodístrias
(gouverneur de Grèce)
Successeur Othon Ier
(roi de Grèce)
Biographie
Nom de naissance Joseph Ludwig Franz Xavier von Armansperg
Date de naissance
Lieu de naissance Bad Kötzting,
Électorat de Bavière
Date de décès
Lieu de décès Munich,
Royaume de Bavière
Religion Catholique

Joseph Ludwig von Armansperg Joseph Ludwig von Armansperg
Régent de Grèce
Premiers ministres grecs

Joseph Ludwig, comte von Armansperg (en grec : Ιωσήφ Λουδοβίκος Άρμανσμπεργκ) né le à Bad Kötzting, dans l'Électorat de Bavière, et décédé le , à Munich, en Bavière, était un diplomate et homme d'État bavarois. Il assura la présidence de la régence du Royaume de Grèce pendant la minorité du roi Othon Ier. Il fut aussi Premier ministre de ce dernier durant une courte période.

BiographieModifier

Il fut ministre de l'Intérieur et ministre des Finances (1826-1828) puis ministre des Affaires étrangères et ministre des Finances (1828-1831) du gouvernement bavarois sous le règne de Louis Ier. Il était considéré comme un monarchiste libéral politiquement et comme un conservateur sur le plan économique. Il était aussi partisan du Zollverein.

Lorsque le trône de Grèce fut offert à Othon, le second fils du souverain bavarois, en 1832, Armansperg fut désigné pour accompagner le nouveau roi de Grèce. Louis Ier le nomma président du Conseil de Régence avec deux autres régents : Carl Wilhelm von Heideck et Georg Ludwig von Maurer. Un secrétaire particulier, Karl von Abel, les accompagnait. Les quatre hommes ne s'entendirent pas. Armansperg, plutôt favorable au parti anglais, eut de la peine à imposer ses idées à ses collègues plutôt favorables au parti français.

Lorsque le roi Othon fut déclaré majeur en 1835, Armansperg devint chef du gouvernement. Il fut renvoyé après le mariage du souverain avec la princesse Amalia d'Oldenbourg. Il retourna en Bavière en 1837.

Vie familialeModifier

Il est le fils du comte Joseph Felix von Armansperg et de la baronne Ludovica Verger von Moosdorf. Il est également le petit-fils du chancelier Franz Xaver Josef von Unertl (de).

Il épouse en 1816 Therese von Weichs (1787-1859), d'où :

  • Louise (1818-1835), épouse de Michael Kantakuzenos (1812-1882) ;
  • Sara Carolina Antonia Clara Sophia (1819-), épouse du prince Demetrius Kantakuzenos (1817-1877) ;
  • Karolina (1821-1888), épouse de Julius Fröbel (1805-1893) ;
  • Maria Catharina Walburga Theresia Elisabetha (1828-1850), épouse du baron Julius Bernhard von Eichthal (1822-1860).

Liens externesModifier