Ouvrir le menu principal

John Donnelly Fage

historien britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fage.

John Donnelly Fage, né le à Teddington (Middlesex) et décédé le à Machynlleth (Pays de Galles), est un historien britannique connu pour ses travaux sur l’histoire africaine. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages de référence, tels que A Short history of Africa, dirigea l'édition de la monumentale Cambridge History of Africa et fonda le Journal of African History, en collaboration avec Roland Oliver.

Sommaire

BiographieModifier

John D. Fage fait ses études au Magdalene College de Cambridge où il soutient en 1949 une thèse (Ph. D.) intitulée The achievement of self-government in Southern Rhodesia, 1898-1923[1]. Puis il obtient son premier poste au University College of Gold Coast d'Accra – aujourd'hui Université du Ghana – qui vient d'être créé en 1948[2], et enseigne alors pendant une dizaine d'années au Ghana (1949-1959).

En 1959 il retourne en Angleterre. De 1959 à 1963 il est en poste à l'Université de Londres, à la School of Oriental and African Studies (SOAS). Puis il part à l'Université de Birmingham où il fonde le Centre of West African Studies (CWAS). Il y est très actif pendant une vingtaine d'années et y occupe également plusieurs fonctions administratives, dont celle de vice-président.

Sélection d'ouvragesModifier

La plupart de ces titres ont fait l'objet de plusieurs rééditions et/ou traductions.

  • An introduction to the history of West Africa (1955)
  • An atlas of African history (1958)
  • A short history of Africa (en collaboration avec Roland Oliver, 1962)
  • Ghana : a historical interpretation (1966)
  • The Cambridge history of Africa (en collaboration avec Roland Oliver, 8 volumes, 1975)

Notes et référencesModifier

  1. Références de la thèse sur Open Library [1]
  2. (en) « The Universities of Ghana » [2]

Voir aussiModifier