Johannes Scherr

romancier et penseur républicain allemand
Johannes Scherr
Johannes Scherr.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Rechberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
ZurichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Ignaz Thomas Scherr (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Maria Susanne Kübler (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Johannes Scherr (né le à Hohenrechberg, Royaume de Wurtemberg, mort le à Zurich, Suisse), est un romancier et penseur républicain allemand.

BiographieModifier

Après des études de philosophie et d'histoire à l'Université de Tübingen (1837-1840), Scherr enseigna à Winterthour dans une école dirigée par son frère. En 1843, il s'installa à Stuttgart où il se fit remarquer par un pamphlet intitulé Le Würtemberg en 1843 (Württemberg im Jahr 1843). Il fut élu député du Würtemberg en 1848 et devint le chef du parti démocratique pour l'Allemagne du Sud. Poursuivi, en 1849, pour son action en vue d'une réforme démocratique du parlement, il fut condamné par contumace à quinze ans de travaux forcés. Il trouva refuge en Suisse. Il obtint un poste de chargé de cours à Zurich en 1850, mais retourna à Winterthur en 1852. En 1860, il fut nommé professeur d'histoire et de littérature helvétique à Zurich, où il mourut.

ŒuvreModifier

Scherr fut un auteur prolifique dans l'étude de l'histoire, de la littérature, de la culture, des mœurs et de la civilisation allemandes. Son œuvre, politiquement marquée, est néanmoins remarquable par l'ampleur de la documentation et la clarté du propos. Ses ouvrages les plus notables sont :

  • Deutsche Kultur und Sitten-Geschichte (1852-1853, rééd. 1897)
  • Schiller und seine Zeit (1859, rééd. 1876)
  • Geschichte der deutschen Frauenwelt (1860, 4e ed. 1879)
  • Allgemeine Geschichte der Literatur (1851, 9e ed. 1895-1896)
  • Geschichte der englischen Literatur (1854, 2e ed. 1883)
  • Blücher, seine Zeit und sein Leben (1862, 4e ed. 1887)
  • Germania. Zwei Jahrtausende deutschen Lebens (1879, 6e ed. par Hans Prutz 1905)

Scherr est aussi l'auteur d'un récit humoristique : Sommertagebuch des weiland Dr Gastrosophiae, Jeremia Sauerampfer (1873), et de romans historiques : Schiller (1856) et Michel, Geschichte eines Deutschen unserer Zeit (1858).

Liens externesModifier