Johannes Driessler

compositeur allemand
Johannes Driessler
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
DetmoldVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Distinction
Q1792588 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Johannes Driessler (Friedrichsthal, Sarre, le ; Detmold, le ) est un compositeur, organiste, et lecturer allemand.

BiographieModifier

Après ses études primaires et secondaire, Driesslera fait en avril 1939 le Reichsarbeitsdienst. En octobre il a entrepris des études à la Pädagogischen Akademie Dortmund, études de composition et d'orgue qu'il a poursuivies en janvier 1940 à Cologne à la Musikhochschule. En novembre 1940, Driessler a été mobilisé. En 1944, il a épousé Gertrude Ledermann. Après la Seconde Guerre mondiale, il est devenu professeur en 1945 à Schondorf am Ammersee. En 1946, il a enseigné à Nordwestdeutschen Musikakademie à Detmold (aujourd'hui Hochschule für Musik Detmold). Là, il a commencé à écrire beaucoup de musique religieuse. le 25 août 1950, il a fait exécuter son oratorio Dein Reich komme (op. 11). Il a quitté l'académie en 1953 pour se consacrer à la composition, mais y est retourné en 1954, devenant professeur en 1958 et Vice Recteur en 1959, un poste qu'il a occupé jusqu'en 1972. Driessler a pris sa retraite en 1983.

Il a reçu le Westfälischer Musikpreis en 1959, et en 1962 le Kunstpreis des Saarlandes.

ŒuvresModifier

  • Sinfonia Sacra
  • Dein Reich komme, oratorio, op. 11 (1950)
  • Claudia amata, opéra lyrique, op. 17 (création 1952 Münster)
  • Prinzessin Hochmut, fairy-tale opera op. 21 (création 1952 Cassel)
  • Der Unfried, opéra (création 1957)
  • Doktor Lucifer Trux, opéra (création 1958)
  • Three Small Pieces pour violoncelle et piano, op. 8
  • Vier kleine Stücke für Flöte und Klavier (Quatre petites pièces pour flûte et piano), op. 8 no. 2 (1948)
  • Duo for violin and cello
  • Fantasy pour violoncelle et piano, op. 24 No. 2
  • Fünf Stücke (5 Pieces) pour alto et piano, op. 24 no. 3b (1952)
  • Sonata for solo viola, op. 3 no. 1 (1946)
  • 20 Choral sonatas, op. 30 (1955)
  • Altenburger Messe, op. 33 (1955)
  • Sonate pour violoncelle et piano, op. 41 no. 2
  • Ikarus, sinfonia da camera (1960)
  • Concerto pour trio à cordes et orchestre, op. 54 (1963)
  • Tripartita pour alto et clavecin, op. 58 no. 3 (1966)
  • Symphonie no 3, op. 63 (1969)

Liens externesModifier