Johanna Hofer

actrice allemande
Johanna Hofer
Description de cette image, également commentée ci-après
Avec son futur époux Fritz Kortner, dans Othello,
au théâtre à Berlin en 1921
Nom de naissance Johanna Stern
Naissance
Berlin (Allemagne)
(alors Empire allemand)
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemande
Décès (à 91 ans)
Munich (Bavière, Allemagne)
Profession Actrice
Films notables Un espion a disparu (1943)
L'Homme perdu (1951)
Le Piéton (1973)
Possession (1981)
Séries notables Inspecteur Derrick (1976)
Le Renard (1983)

Johanna Hofer est une actrice allemande, née Johanna Stern le à Berlin (Allemagne), morte le à Munich (Allemagne).

BiographieModifier

Johanna Hofer étudie l'art dramatique dans sa ville natale et débute au théâtre à Francfort-sur-le-Main de 1916 à 1918. Elle revient en 1919 à Berlin et y poursuit sa carrière sur les planches dans les années 1920, entre autres au Deutsches Theater. En particulier, elle est Desdémone en 1921, dans Othello de William Shakespeare, aux côtés de l'acteur, dramaturge et metteur en scène autrichien Fritz Kortner (1892-1970) dans le rôle-titre.

En 1924, elle épouse celui-ci et tous deux se produisent ensemble au théâtre tant à Berlin qu'en tournée. Avec l'avènement du nazisme en 1933, le couple (de confession juive) décide de quitter l'Allemagne et, via l'Autriche puis l'Angleterre (en 1934), s'installe aux États-Unis en 1938.

Ainsi, Johanna Hofer joue à Broadway (New York) en 1940, dans la pièce Another Sun de Dorothy Thompson et Fritz Kortner (mise en scène de ce dernier), avec Celeste Holm. Et elle tient des petits rôles (deux non crédités) dans trois films américains sortis en 1943 et 1945, dont Un espion a disparu de Richard Thorpe (1943, avec Joan Crawford et Fred MacMurray).

À partir de 1948, revenus en Allemagne, les époux Kortner contribuent à la renaissance du théâtre d'après-guerre, notamment au Kammerspiele de Munich (ex. : Les Revenants d'Henrik Ibsen en 1953) et au Schillertheater de Berlin. Après la mort en 1970 de son mari (dont elle restera veuve), Johanna Hofer continue sa carrière sur les planches et tient un de ses derniers rôles dans Grand et Petit de Botho Strauss, mise en scène par Peter Stein, à Berlin en 1978-1979 (création, avec Edith Clever dans le rôle principal).

Au cinéma, elle avait débuté dans deux films muets allemands sortis respectivement en 1926 et 1927 (le deuxième, Die Ausgestoßenen, avec Fritz Kortner). Suivront les trois films américains déjà évoqués, puis douze autres films, depuis La Chair de Josef von Báky (1949, avec son mari) jusqu'à Le Secret de Veronika Voss de Rainer Werner Fassbinder (1982, avec Rosel Zech dans le rôle-titre).

Citons également L'Homme perdu de (et avec) Peter Lorre (1951), un quatrième (et dernier) film américain, L'Adieu aux armes de Charles Vidor (version de 1957, avec Rock Hudson et Jennifer Jones), le film germano-israélo-suisse Le Piéton de Maximilian Schell (1973, avec Peggy Ashcroft et Elisabeth Bergner), ainsi que le film franco-allemand Possession d'Andrzej Żuławski (1981, avec Isabelle Adjani et Sam Neill). Mentionnons aussi une adaptation de la pièce pré-citée Grand et Petit (réalisation de Peter Stein, 1980, où Edith Clever et elle reprennent leurs rôles respectifs).

Pour la télévision, Johanna Hofer collabore à vingt-et-un téléfilms diffusés entre 1958 et 1979, dont Je veux seulement que vous m'aimiez de Rainer Werner Fassbinder (1976). S'y ajoutent six séries (la première en 1970), dont Inspecteur Derrick (un épisode, 1976) et Le Renard (un épisode, 1983, son ultime rôle à l'écran).

Théâtre (sélection)Modifier

FilmographieModifier

Au cinéma (intégrale)Modifier

À la télévision (sélection)Modifier

Liens externesModifier