Johan Nygaardsvold

politicien norvégien
Johan Nygaardsvold
Johan Nygaardsvold 1934.jpeg
Fonctions
Parlementaire norvégien
Législature du Storting 1945–1949 (d)
Sør-Trøndelag (en)
-
Parlementaire norvégien
Législature du Storting 1937–1945 (d)
Sør-Trøndelag (en)
-
Premier ministre de Norvège
Gouvernement Johan Nygaardsvold
-
Ministre du Travail et de l'Insertion
Gouvernement Johan Nygaardsvold
-
Ole Monsen Mjelde (en)
Président du parlement de Norvège
-
Parlementaire norvégien
Législature du Storting 1934–1936 (d)
Sør-Trøndelag (en)
-
Parlementaire norvégien
Législature du Storting 1931–1933 (d)
Sør-Trøndelag (en)
-
Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation
Gouvernement Hornsrud
-
Ole Bærøe (en)
Hans Jørgensen Aarstad (en)
Parlementaire norvégien
Législature du Storting 1928–1930 (d)
Sør-Trøndelag (en)
-
Parlementaire norvégien
Législature du Storting 1925–1927 (d)
Sør-Trøndelag (en)
-
Parlementaire norvégien
Législature du Storting 1922–1924 (d)
Sør-Trøndelag (en)
-
Parlementaire norvégien
Législature du Storting 1919–1921 (d)
Strinden (d)
-
Parlementaire norvégien
Législature du Storting 1916–1918 (d)
Strinden (d)
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Hommelvik (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
TrondheimVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Hommelvik Church (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Parti politique
Distinction
Médaille pour service civique exceptionnel (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Prononciation
Hommelvik kirke – Johan Nygaardsvold.jpg
Vue de la sépulture.

Johan Nygaardsvold (né le et mort le ) est un homme d'État norvégien.

BiographieModifier

Membre du Parti travailliste, Johan Nygaardsvold est élu député en 1916, et constamment réélu jusqu'en 1949. Il est président du Storting (Parlement) de 1934 à 1935, puis chef du gouvernement, à la tête du coalition entre les travaillistes et le Parti agrarien (centriste). Il fait voter plusieurs réformes sociales, et une politique de grands travaux, notamment la construction de logements sociaux. Alors que les travaillistes avaient été jusqu'alors extrêmement méfiants vis-à-vis des crédits militaires, Johan Nygaardsvold fait augmenter le budget des armées.

En 1940, il refuse l'ultimatum de Hitler. À la suite de l'invasion de son pays par les troupes allemandes, il part en exil à Londres avec son gouvernement, le .

Johan Nygaardsvold démissionne de ses fonctions de Premier ministre peu après la libération de la Norvège et son retour au pays le . Cette démission prend effet le .

Liens externesModifier