Joan Reixach

Juan Rexach ou Joan Reixach est un peintre et miniaturiste valencien de style gothique international qui a été actif entre 1431 et 1482. La date de sa naissance est inconnue. Il est le fils du sculpteur Llorenç Reixac et est vraisemblablement né à Barcelone en 1411. Il a travaillé à Saragosse dès l'âge de 18 ans, avec le peintre Antonio Rull. Il possédait des propriétés à Barcelone. Le 2 mai 1447, il figure dans le testament de sa mère Constanza, décédée à Barcelone.

Juan Rexach
Naissance
Décès
Période d'activité
Activité
Lieu de travail
Mouvement

Il a étudié dans l'atelier de Jaume Baçó Escrivà connu sous le nom de Jacomart, qui était peintre à la cour d'Alphonse V d'Aragon. Il a travaillé avec lui, mais finira par être plus important que son maître, dont il a terminé certains projets. Ils ont également signé ensemble plusieurs contrats, mais il est difficile de déterminer lesquelles de ces œuvres appartenaient à Reixach[1].

Il a été influencé par les styles alors dominants en Europe, tout particulièrement la peinture flamande. Les éléments d'architecture apparaissant dans ses tableaux évoquent les pays du nord. Son tableau de la Madone à l'enfant sur un trône est devenu un motif populaire dans la peinture valencienne. Avec la Crucifixion, ce tableau faisait partie d'un retable[2].

Il a travaillé en Catalogne, en Aragon et surtout dans le royaume de Valence. On peut encore voir ses grands retables dans leur endroit original à Xàtiva, à Segorbe, à La Pobla de Vallbona et à Villahermosa del Rio, ainsi qu'une Annonciation à Segorbe et un portrait du pape Benoît XIII (antipape) à Morella.

Ses œuvres les plus importantes sont des retables:

Le musée des beaux-arts de Valence conserve plusieurs de ses tableaux :

  • Deux prédelles mesurant 58 x 345 cm et 111 x 321,5 cm, qui représentent respectivement huit et cinq scènes de la Passion du Christ.
  • Cinq tableaux à l'huile d'environ 130 x 70 cm avec les figures du roi Salomon d'Israël et des prophètes Moïse, Isaïe, David et Daniel.
  • Dormition de la Vierge, huile sur panneau réalisée vers 1460, 127 x 110 cm

Ses tableaux se trouvent aussi en Italie, en Californie et au Chili. On lui attribue un panneau peint sur ses deux faces (d'un côté le visage de la Vierge de l'autre le visage du Christ) conservé au musée du Louvre[3].

RéférencesModifier

  1. The Grove Encyclopedia of Medieval Art and Architecture, éd. Colum Hourihane, Volume 2, Oxford University Press, 2012, p. 197.
  2. Description, Norton Simon Museum.
  3. Sophie Caron, Une œuvre majeure d'un primitif valencien, in Grande Galerie - Le Journal du Louvre, automne 2020, n°52.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :