Ouvrir le menu principal
Jil Silberstein
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jil Silberstein, né le à Paris, est un écrivain, poète, journaliste et éditeur vaudois.

Sommaire

BiographieModifier

Très jeune, il quitte la France pour la Suisse et, après de nombreux voyages, se fixe à Lausanne. Il travaille dix ans aux éditions l'Âge d'homme, publie des chroniques littéraires dans Le Révizor, dans l'hebdomadaire Construire et dans la Gazette de Lausanne, puis il anime la revue Présences de l'Alliance culturelle romande.

Directeur de collection aux éditions du Temps qu'il fait, Jil Silberstein est l'auteur d'une œuvre de création poétique dont Exacerber l'instant (1974), Le Judas (1980) et La pharmacie de l'ange (1983), mais aussi d'essais, d'entretiens et de chroniques. Il a notamment écrit un ouvrage sur Les métiers de la rue (1990) en collaboration avec le photographe Jean Mohr, des entretiens avec le peintre Hesselbarth, une souffrance recyclée, un récit de voyage en Roumanie Roumanie, prison des âmes (1991).

Traducteur de Czeslaw Milosz, Georg Trakl ou encore T. E. Lawrence, Jil Silberstein part vivre une année à Washington. Il consacre l'essentiel de son temps à la rédaction de Innu (1998), chronique des Indiens montagnais du Québec-Labrador parmi lesquels il séjourne une année.

De retour en Suisse en 1996, d'abord à Zurich puis dans le canton de Vaud, il travaille aux éditions Payot Lausanne, rédige des critiques littéraires pour le quotidien 24 heures et écrit un vibrant témoignage sur les Indiens Kali'na d'Amazonie chez qui il effectue plusieurs séjours. À l'été 2000, il prépare un séjour parmi les Tchoukches du détroit de Béring. En 2003, paraît Sophocle et les tristes sires chroniques (d'avril 1996 à février 1997) rédigées à son retour de Suisse mêlant notations personnelles et impressions fortes (res)surgies par la relecture de Sophocle. En 2009, paraît Une vie sans toi, longue adresse poétique à son épouse, Monique, journaliste à la RSR, décédée en août 2006.

PublicationsModifier

  • Exacerber l'Instant, L'Âge d'Homme, 1974, poésie
    Réédité en 1999 dans la collection « Amers »
  • Ni vouloir de chair, L'Âge d'Homme, 1976, poésie
  • Le Judas, L'Âge d'Homme, coll. « Contemporains », 1980, poésie
  • Pharmacie de l'ange, L'Âge d'Homme, coll. « Le Bruit du Temps », 1983, poésie
  • La promesse et le pardon, L'Âge d'Homme, coll. « Contemporains », 1986, essai
  • Promenade avec Palézieux, Galerie Ditesheim, 1987, essai
  • Le visage de l'Homme, Le temps qu'il fait, 1988, chroniques
  • H.J. Breustedt : Métamorphoses et méditations, Vie Art Cité, 1989, essai
  • Hesselbarth, une souffrance..., Alliance culturelle romande, 1990, essai
  • Les métiers de la rue, Favre, 1990, chroniques
    Photographies de Jean Mohr. Réédité en 2004 aux Éditions L'Âge d'Homme dans la collection « Poche Suisse »
  • Roumanie, prison des âmes, Le temps qu'il fait, 1991, chroniques
    Seconde édition publiée en 2010 aux Éditions Noir sur blanc
  • Sur la mort commune et haïssable, Le temps qu'il fait, 1993, poésie
  • INNU : À la recherche des Montagnais du Québec-Labrador, Albin Michel, 1998, chroniques
  • Kali'na, une famille de Guyane française, Albin Michel, 2002, chroniques
  • Lumières sur Joseph Czapski, Noir sur blanc, 2003, essai
  • Sophocle et les tristes sires, L'Âge d'Homme, 2003, essai
  • Réflexions ovales, École supérieure des Beaux-Arts, 2004, chroniques
  • Dans la taïga céleste : Entre Chine et Russie, l'univers des Touvas, Albin Michel, 2005, chroniques
  • La Constellation du renard : une jeunesse, L'Âge d'Homme, coll. « Contemporains », 2006, poésie
  • La neuvième merveille : Sophocle, Dante, Shakespeare, L'Âge d'Homme, coll. « Contemporains », 2007, chroniques
  • Une vie sans toi, L'Âge d'Homme, coll. « Contemporains », 2009, récit
  • Hesselbarth : Peinture, papillons et autres coq-à-l'âne, L'Âge d'Homme, coll. « Poche Suisse », 2011, entretiens
    Préface de Philippe Jaccottet
  • La Terre est l'oreille de l'ours, Éditions Noir sur Blanc, 2012

TraductionsModifier

SourcesModifier

Liens externesModifier