Jeux interalliés de rugby à XV

compétition sportive

Les Jeux Interalliés de rugby sont la seconde compétition de rugby à XV internationalement reconnue, organisées durant la seconde quinzaine du mois de juin 1919, deux mois après l'attribution du Trophée Impérial, cette fois parmi toutes les épreuves des Jeux interalliés.

Les Jeux Interalliés 1919.
L'équipe de France de rugby, victorieuse de son tournoi (assis au centre Struxiano et Crabos ; accroupi en bas à droite Borde).

Imaginée par les soldats américains stationnés à Paris, elle oppose des équipes des armées de trois nations présentes sur le sol français : les États-Unis, la France et la Roumanie. Si les principales épreuves ont lieu au stade Pershing de Vincennes, récemment achevé, la compétition de rugby se déroule au stade du Matin à Colombes.

Le sélectionneur français était l'Américain Allan Henry Muhr, et les joueurs-phares hexagonaux René Crabos et Adolphe Jauréguy, à la tête d'équipiers de la caserne de Saint-Cloud. La France l'emporta finalement, après une partie d'une rare violence face aux États-Unis le , sur le score de 8 - 3.[1] Philippe Struxiano inscrivit tous les points français. Les militaires français Crabos et Jauréguy migrèrent ensuite au Fort de Vincennes, puis à l'École militaire de Joinville-le-Pont, pour achever leur service militaire 1919.

Les matchs français interarmées de l'année 1919 ne furent pas comptabilisés comme sélections officielles par la FFR à sa création le , sans réelle explication.

Le match France-Roumanie du à Colombes.

Matchs jouésModifier


  France 50 - 5[2] Roumanie   Stade du Matin, Colombes
1,500 spectateurs
Arbitre : M. Gondouin
Essai(s) : 12 essais
Transformation(s) : 7 transformations
Essai(s) : 1 essai
Transformation(s) : 1 transformation

États-Unis   23 - 0[3] Roumanie   Stade du Matin, Colombes
Essai(s) : 5 essais
Transformation(s) : 4 transformations

  France 8 - 3[4] États-Unis   Stade du Matin, Colombes
Arbitre : M. Gondouin
Essai(s) : 1 essai
Transformation(s) : 1 transformation
Pénalité(s) : 1 pénalité
Essai(s) : 1 essai

Notes et référencesModifier

  1. « La finale du tournoi - France contre Amérique », L'Auto,‎ (lire en ligne)
  2. « La France triomphe aisément de la Roumanie », L'Auto,‎ (lire en ligne).
  3. « Les Jeux Interalliés - Football rugby », L'Auto,‎ (lire en ligne).
  4. « La France gagne péniblement la finale », L'Auto,‎ (lire en ligne)