Jesper Lützen

historien danois des mathématiques

Jesper Lützen (né le à Svendborg) est un historien danois des mathématiques et des sciences physiques.

Formation et carrièreModifier

Lützen est diplômé en mathématiques (avec une mineure en physique) en 1976 de l'université d'Aarhus, où il a également obtenu son doctorat en 1980 en histoire des sciences sous la direction de Kirsti Andersen. En 1980, il a été chercheur invité à l'université Yale, où il étudie auprès de Asger Aaboe, et il est devenu professeur temporaire à l'université d'Odense et, à partir de 1985, professeur à l'université de Copenhague. En 1990, il a reçu son habilitation (Docteur Scientiarum) de l'université de Copenhague. Il y est chargé de cours depuis 1989 et depuis 2005 professeur d'histoire des mathématiques à la faculté de mathématiques de l'université de Copenhague. Il a été chercheur invité à Utrecht (où il étudie aux côtés de Henk Bos) et à plusieurs autres endroits : Paris, l'Institut Dibner (en) du MIT, Institut Mittag-Leffler de l'Académie royale des sciences de Suède, California Institute of Technology, Université de Californie à Santa Barbara et l'université de Toronto.

TravauxModifier

Les recherches de Lützen portent sur la préhistoire des distributions (avant leur introduction précisément définie par Sergueï Sobolev vers 1936 et Laurent Schwartz vers 1950), ainsi que sur Joseph Liouville (dont il a écrit la biographie) et Heinrich Hertz et sa mécanique[1]. La préhistoire de la théorie des distributions a également été le sujet de la thèse de Lützen[2].

Il est corédacteur en chef des Archives for History of Exact Sciences, Historia Mathematica et Revue d'histoire des mathématiques, ainsi que de la série de livres de Springer Verlag Archimedes: New Sources and Studies in the History of Mathematics and Physical Sciences avec l'éditeur de série Jed Z. Buchwald.

Prix et distinctionsModifier

En 1990, Lützen est conférencier invité au Congrès international des mathématiciens à Kyoto, avec une conférence intitulée « The birth of spectral theory- Joseph Liouville´s contributions »[3]. Depuis 1993, il est membre à part entière de l'Académie internationale d'histoire des sciences dont il était auparavant membre correspondant depuis 1988. Il est, depuis 1986, membre du Comité national danois pour l'histoire et la philosophie des sciences et est, depuis 1990, le représentant danois à la Commission internationale d'histoire des mathématiques. Il a été élu en 1996 membre de l'Académie royale danoise des sciences et des lettres et en 2012 membre de l'American Mathematical Society. Il est membre de la History of Science Society basée aux États-Unis et membre de la Société mathématique du Danemark. Il est également membre de la Société danoise d'histoire des sciences, dont il a été président de 1995 à 2006 et dont il est secrétaire depuis 2007.

PublicationsModifier

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Jesper Lützen » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « CSS Colloquium - Jesper Lützen: Hertz's Theory of Mechanistic Images. A precursor of Mathematical Models? »
  2. « Dissertations and Theses », Publications of the Center for Videnskabsstudier, University of Aarhus
  3. Lützen, Jesper, Proceedings of the International Congress of Mathematicians, Kyoto, 1990, , 1651–1663 p., « The Birth of Spectral Theory — Joseph Liouville's Contributions »
  4. Demidov, S., « Revue: The Prehistory of the Theory of Distributions by Jesper Lützen », Revue d'histoire des sciences, vol. 38, no 2,‎ , p. 185–187 (lire en ligne)
  5. Dieudonné, Jean A., « Reviewed Work: The Prehistory of the Theory of Distributions by Jesper Lützen », The American Mathematical Monthly, vol. 91, no 6,‎ , p. 374–379 (DOI 10.2307/2322155, JSTOR 2322155)
  6. Kazarinoff, Nicholas D., « Review of Joseph Liouville 1809–1882: Master of Pure and Applied Mathematics by Jesper Lützen », SIAM Review, vol. 33, no 2,‎ , p. 321–323 (DOI 10.1137/1033079)

Liens externesModifier