Ouvrir le menu principal
Jehan de Bouteiller
Jean Charles de Bouteiller (1840-1885).jpg
Fonctions
Président du conseil municipal de Paris
-
Conseiller général de la Seine
-
Jacques de Bouteiller (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 45 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Officier de marine, homme politiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Jacques de Bouteiller (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflits
Distinction

Jean-Jacques-Charles-François-Hervé de Bouteiller (, Nantes - , Paris), est un militaire, publiciste et homme politique français.

BiographieModifier

 
Caricature de Henri Demare pour Les Hommes d'aujourd'hui n°160.

Petit-fils du député Charles François Bouteiller et frère de Jacques de Bouteiller (1844-1899), il est élève au lycée de Nantes[1], puis intègre l'École navale en 1857, dont il sort le premier en 1859. Enseigne de vaisseau, il participe à la campagne de Cochinchine.

En 1870, Bouteiller commande un bataillon de la garde nationale parisienne.

Il avait été fait chevalier de la Légion d'Honneur le 10 août 1861 mais rayé des listes le 8 novembre 1873 pour une faute d'honneur. Il est réintégré le 8 mars 1879 compte tenu de ses mérites lors du siège de Paris et de ses faits d'armes à la bataille de Buzenval[2].

Mis en réforme en 1866, il se tourne vers le journalisme et collabore à différents journaux, dont Le Temps, La Tribune, Le Mot d'ordre ou bien Le Havre.

Élu dans le quartier des Bassins (16e arrondissement) en 1879, il siège au conseil municipal de Paris jusqu'à sa mort. Il s'y occupe de questions d’éducation populaire et milite pour la création des bataillons scolaires dans son arrondissement. Il prend la présidence du Conseil municipal de Paris en 1882 et, l'année suivante, échoue aux élections législatives. Il était par ailleurs membre du conseil général de la Seine (1878-1885).

Il épouse Jeanne Honorine Elisa Alice Kan, mère (d'un premier mariage) de Jeanne Levayer, l'épouse du président Alexandre Millerand. Il est inhumé au cimetière de Passy et sa tombe est ornée d'un médaillon de bronze réalisé par Auguste Rodin[3],[4].

Notes et référencesModifier

  1. "de BOUTEILLER Jehan-Charles"
  2. Notice sur le site ecole.nav.traditions.free.fr.
  3. Art dans la ville: Rodin à Paris illustration sur le site Pariculture.com.
  4. « Sur les traces de Rodin dans la capitale », Le Figaroscope, semaine du 22 au 28 mars 2018, p. 14.

SourcesModifier

  • Nobuhito Nagai, Les conseillers municipaux de Paris sous la troisième république, 1871-1914, 2002