Jean de Hastings (2e comte de Pembroke)

militaire britannique

Jean de Hastings
Titre Comte de Pembroke
(1348 - 1375)
Autre titre Baron Hastings
(1348 - 1375)
Baron Abergavenny
(1348 - 1375)
Conflits Guerre de Cent Ans
Faits d'armes Sac de Limoges
Bataille de La Rochelle
Biographie
Naissance
Sutton Valence (Kent)
Décès (à 27 ans)
Picardie
Père Lawrence Hastings
Mère Agnès Mortimer
Conjoint Marguerite d'Angleterre
(1359 – 1361)
Anne de Masny
(1368 – 1375)
Enfants Avec Anne de Masny
Jean de Hastings

Image illustrative de l’article Jean de Hastings (2e comte de Pembroke)
burelé de dix pièces d'argent et d'azur, à l'orle de merlettes de gueules en 1 et 4 ; d'or, à la manche de gueules en 2 et 3

Jean de Hastings (, Sutton Valence – ), noble et soldat anglais, 2e comte de Pembroke, chevalier de l'ordre de la Jarretière, est le fils de Lawrence Hastings, 1er comte de Pembroke et d'Agnès Mortimer.

Carrière militaireModifier

Il participe à diverses opérations militaires aux côtés de ses beaux-frères. Avec Edmond de Langley, comte de Cambridge, il se distingue lors de la campagne militaire en Guyenne en 1369 puis dans le Poitou, en Périgord et en Limousin où il participe au sac de Limoges le . Cette même année, il est avec le comte de Cambridge à la tête de la troupe qui vient au secours des routiers assiégés à Belleperche, en Bourbonnais. Lors de la bataille de La Rochelle, il est capturé par Ambrosio Boccanegra le et emmené captif en compagnie de Guichard d'Angle à Santander. Il meurt captif en Picardie.

Famille et descendancesModifier

Le , il épouse Marguerite d'Angleterre († 1361), l'une des filles d'Édouard III d'Angleterre. Le couple n'eut pas d'enfant.

En juillet 1368, il épouse en secondes noces Anne, fille de Wauthier de Masny.

Son fils, Jean de Hastings, né d'Anne quelques mois après sa capture, lui succéda au titre de comte de Pembroke et épousa en 1380 Élisabeth de Lancastre, fille de Jean de Gand.

SourcesModifier

  • Georges Bordonove, Les Rois qui ont fait la France - Les Valois - Charles V le Sage, t. 1, Pygmalion, .

Liens internesModifier