Jean de Gaillard
Biographie
Naissance
Granville ou Provence (?)
Ordination sacerdotale
Décès (à 60 ans)
Apt
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale
par François de Nesmond
Évêque d'Apt

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean de Gaillard, ou Gaillard de Longjumeau[1] (né à Granville ou en Provence le , mort à Apt le ) ecclésiastique, fut évêque d'Apt de 1670 à 1695.

Biographie modifier

Jean de Gaillard dit de Longjumeau est le fils de Pierre de Gaillard, seigneur de Puteaux et de Longjumeau, originaire de la région parisienne il s'établit en Provence en 1595 avec la charge à Aix de Trésorier extraordinaire des guerres, et de la Marquise de Village de la Salle. Sa sœur Magdeleine de Gaillard de Venel est dame d'honneur de la reine Marie-Thérèse et « sous-gouvernante des enfants de France », c'est-à-dire les petits-fils de Louis XIV[2]. Il nait en Provence[3] ou à Granville[4].

Destiné à l'Église, il est tonsuré en 1646 puis envoyé à Paris poursuivre ses études pendant 3 ans (1650-1653) au séminaire Saint-Sulpice. Il obtient sa licence en théologie de l'université de Caen. Il devient chanoine du chapitre et archidiacre de Caen dans le diocèse de Bayeux. C'est là qu'il est ordonné prêtre en 1662 par François de Nesmond. Il est théologal du diocèse de Bayeux lorsqu'il est nommé en 1670 évêque d'Apt. Il est confirmé le et consacré à Bayeux par l'évêque le 28 juin suivant[5].

Il prend possession de son diocèse le et il réforme les religieuses de l'abbaye Sainte-Catherine et son chapitre de chanoines. Il établit un Mont-de-piété en 1690 et un Hospice de charité. Sur le plan religieux il est hostile aux doctrines de l'époque le jansénisme et le gallicanisme. Il meurt à l'hôpital Saint-Castor où il s'était retiré frappé de sénilité. Il est inhumé dans la chapelle Saint-Anne de l'hôpital. Louis Moreri qui fut son ami et son aumônier lui dédie le premier volume de son Dictionnaire historique universel[6].

Notes et références modifier

  1. « Moréri (Louis) », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition, 1843-1865 [détail de l’édition]
  2. Mémoires de la Société littéraire, scientifique et artistique d'Apt, Apt, janvier 1874, volume 1, p. 141-144.
  3. selon Louis Moreri
  4. selon d'autres auteurs plus récents suivis par catholic-hierarchy.org
  5. (en) Joseph Bergin, Crown, Church, and Episcopate Under Louis XIV, Yale University Press, 2004 (ISBN 0300103565) p. 419 .
  6. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891, p. 22.