Jean de Franchières

moine hospitalier

Jean de Franchières
Image illustrative de l’article Jean de Franchières
Page de couverture du livre de Jean de Franchieres
Biographie
Décès
Ordre religieux Ordre de Saint-Jean
de Jérusalem
Langue Langue de France
Commandeur de Nantes
et de Saint-Nicolas des Biais
1470 –1488
Prieur d’Aquitaine
Depuis le 1469
Commandeur de Choisy-en-Brie
1447 –1467
Chevalier de l'Ordre

Jean de Franchières ou Francières[1], né dans le premier quart du XVe siècle et mort en 1488, est un religieux hospitalier, auteur d’un ouvrage sur la fauconnerie.

BiographieModifier

Il est né à Francières en Picardie, chevalier de Rhodes de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, commandeur de Choisy[1] de 1447 à 1467. En 1458, il se rend à Rhodes et prend part à la défense de l’île contre les Turcs. De retour en France en 1469, il est nommé prieur d'Aquitaine à Poitiers[1].

ŒuvreModifier

Son Livre de fauconnerie a été composé à Rhodes, entre 1458 et 1469. L’auteur le dédie à Pierre de Bosredon, commandeur des couvents hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem à La Romagne, Pontaubert, Robécourt et Saint-Jean du Vieil-Aître. Il est divisé en deux parties : la première ornithologique, décrivant sept sortes de faucons (le faucon gentil, le pèlerin, le faucon dit tartarot, le gerfaut, le sacre, le lanier, le faucon tunisien) ; la seconde est consacrée aux maladies des oiseaux.

Il est aujourd’hui conservé dans plus de 30 manuscrits ; il a été imprimé pour la première fois en 1532[2], et plusieurs fois réédité au XVIe siècle et au XVIIe siècle, avec d’autres textes sur ce sujet[3].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Archives de littérature du Moyen Âge
  2. Cest le livre de lart de faulconnerie lequel frere Jehan de Francieres chevalier de lordre sainct Jehan de Hierusalem, commandeur de Choisy en France, a extraict et assemblé, cestassauoir Les livres des troys maistres faulconniers cy apres nommez : lesquelz en leur temps furent moult expers & scavans audit art de faulconnerie & selon la nature des faulcons. Ensemble le deduyt des chiens de chasse comme cy apres ce monstrera & sera traicté en ce present livre, Paris, Pierre Sergent, s. d. [1532].
  3. La fauconnerie de F. Ian des Franchières... avec une autre fauconnerie de Guillaume Tardif... plus la vollerie de messire Arthelouche d'Alagona..., Poitiers, Enguilbert de Marnef, 1567, réédité en 1585 ; La fauconnerie de Jean de Franchieres, grand prieur d'Aquitaine, avec tous les autres autheurs qui se sont peu trouver, traictans de ce subject, Paris, Abel l'Angelier, 1607, réédité en 1618 et 1628.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Françoise Fery-Hue, « Jean de Francières », dans Robert Bossuat, Louis Pichard et Guy Raynaud de Lage (dir.), Dictionnaire des lettres françaises, t. 1 : Moyen Âge, éd. entièrement revue et mise à jour sous la dir. de Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Paris, Fayard, 1992, p. 770-771.
  • Jean Richard, « La Fauconnerie de Jean de Francières et ses sources », dans Le Moyen Âge, 69, 1963, p. 893-902.
  • An Smets, « Jean de Francières, Artelouche de Alagona et leurs collègues : pour une étude des traités de fauconnerie français du XVe siècle », dans Mémoire en temps advenir. Hommage à Theo Venckeleer, Louvain, Paris et Dudley (MA), Peeters, 2003, p. 301-312.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier