Jean Taffin

Jean Taffin
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean Taffin
Naissance
Tournai
Décès
Amsterdam
Activité principale

Jean Taffin, dit l'ancien, né à Tournai en 1529 et mort à Amsterdam le , est un théologien calviniste wallon et un ministre francophone et néerlandophone.

BiographieModifier

Jean Taffin est né en 1529[1], dans une famille de la noblesse de Tournai[2]. Après des études à Louvain et en Italie, puis à Genève, auprès de Calvin et de Théodore de Bèze, il commence sa carrière comme bibliothécaire du mécène catholique Perrenot de Granvelle (de 1554 à 1557). Il fut successivement pasteur à Metz, Anvers et Heidelberg, dont il devint le superintendant. En 1573, il revient aux Pays-Bas et est nommé chapelain du prince Guillaume Ier d'Orange. Après l'assassinat de ce dernier en 1584, il devient pasteur de l'église wallonne d'Amsterdam.

Jean Taffin n'apparait pas comme un théologien dogmatique. Il était plutôt en faveur de la liberté de religion, tant pour les protestants que pour les catholiques. Le , il célèbre le mariage de Guillaume Ier d'Orange-Nassau et de Charlotte de Bourbon, dans l'église Sainte Catherine (Grote Kerk) de Den Briel. Il joue un rôle important lors des synodes des Églises wallonnes et meurt à Amsterdam le .

Il est vraisemblablement de la même famille que le fondateur des mines d'Anzin et le couturier Hubert de Givenchy.

ŒuvresModifier

Il est l'auteur à succès de plusieurs ouvrages pieux en français, dont :

  • Marqves des enfans de Dieu, et des consolations en leurs afflictions (Haarlem, ante 1588)[3],
  • Traicté de l'amendement de vie (ante 1594).

Notes et référencesModifier

  1. Ou 1530
  2. Son père était grand-pensionnaire de l'État
  3. Réédité par l'éditeur saumurois Thomas Portau en 1606

Liens externesModifier