Ouvrir le menu principal

Jean Laffitte (évêque)

prélat catholique français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laffitte et Jean Laffitte.

Jean Laffitte
Biographie
Nom de naissance Jean Clément Marie Gérard Joseph Françoise Georges Laffitte
Naissance (67 ans)
Oloron-Sainte-Marie (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
par le cardinal Bertone
Prélat de l'ordre souverain de Malte
Depuis le
Secrétaire du conseil pontifical pour la famille
Évêque titulaire d'Entrevaux
Depuis le

Blason
« Servus domini cordis »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean Laffitte, né le à Oloron-Sainte-Marie, est un évêque français au service de la curie romaine et secrétaire du conseil pontifical pour la famille d' à , prélat de l'Ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte.

Sommaire

BiographieModifier

Né dans une famille catholique de douze enfants dont le père est médecin, il est le petit-frère de Martine Laffitte-Catta (née en 1942), cofondatrice de la communauté de l'Emmanuel.

FormationModifier

Il est diplômé de sciences politiques à l'université des sciences sociales de Toulouse et de l'Institut d'études politiques de Toulouse (promotion 1973)[1]. Il suit ensuite des cours à Cambridge et à Salamanque.

En 1984, il entre au séminaire français de Rome. Il suit les cours de l'université pontificale grégorienne et obtient en 1988 son baccalauréat de philosophie et théologie.

PrêtreModifier

Il est ordonné prêtre le pour le diocèse d'Autun, Chalon et Macon. Il est membre de la communauté de l'Emmanuel.

Il poursuit ses études à l'Institut pontifical Jean-Paul II pour les études sur le mariage et la famille où il obtient un doctorat en théologie morale. À partir de 1994, il y enseigne et de 1999 à 2001 il en est vice-président.

En 2003, il devient consulteur de congrégation pour la doctrine de la Foi alors présidée par le cardinal Joseph Ratzinger (puis le pape Benoît XVI). Le , il est nommé par le pape Jean-Paul II sous-secrétaire du conseil pontifical pour la famille[2], et le , il est nommé par le pape Benoît XVI, vice-président de l'académie pontificale pour la Vie[3].

ÉvêqueModifier

Le , le pape Benoît XVI le nomme secrétaire (c'est-à-dire le numéro deux) du conseil pontifical pour la famille[4], lui accordant à cette occasion le titre d'évêque titulaire (ou in partibus) d'Entrevaux. Il reçoit la consécration épiscopale des mains du cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'État.

Le , il est nommé prélat de l'ordre souverain de Malte — c'est-à-dire supérieur religieux du clergé — par le pape François[5],[6].

Le conseil pontifical pour la famille est supprimé le 1er septembre 2016 entrainant, de facto la fin de l'activité de son secrétaire.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Annuaire des diplômés : Édition du cinquantenaire 2007-2009, Association des diplômés de l'Institut d'études politiques de Toulouse, 3e trimestre 2009, 488 p., p. 169
  2. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 16 décembre 2014)
  3. (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 16 décembre 2014)
  4. « Conseil pontifical pour la famille : Mgr Jean Laffitte secrétaire », sur le site de l’agence ZENIT, (consulté le 30 août 2015).
  5. Radio Vatican, « Mgr Laffitte nommé prélat de l’Ordre de Malte », sur fr.radiovaticana.va, (consulté le 4 juillet 2015).
  6. « Un évêque français devient prélat de l’Ordre de Malte », sur aleteia.org, (consulté le 4 juillet 2015).