Jean Jaouen

Jean Jaouen est un militaire français et un résistant français, né le à Quimper et mort le à Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes). Il est élève à l'école hydrographique de Paimpol quand il est mobilisé comme simple matelot à Brest. Il obtient de suivre une formation d'EOR à Poitiers dont il sort aspirant. Il rejoint le front le et combat en Belgique où il est fait prisonnier avec son régiment le , non loin de Dixmude. Dix-huit mois plus tard, il est rapatrié.

Il revient comme professeur au Collège Saint-Yves de Quimper où il avait été élève.

Entré en janvier 1942 dans le réseau de résistance "Turma-Vengeance" (faux-papiers, terrains de parachutage, organisation de groupes francs), il en prend la tête dans le Finistère. La Gestapo aux trousses, il part en bateau de Douarnenez pour la Grande-Bretagne. Il est reçu premier au concours de l'École navale mais obtient de servir dans une unité combattante en Afrique du Nord. Il participe à la campagne d'Italie puis au Débarquement de Provence en août 1944 et à la Libération de la France. L'explosion accidentelle d'une mine le tue sur la plage de Juan-les-Pins le .

Sources principalesModifier