Ouvrir le menu principal
Jean Ier de Ray
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Époque
Père
Blason Jean de Ray.svg
De gueules, aux rais d'escarboucle fleurdelissées d'or

Jean Ier de Ray (né Jean de la Roche), sire de Ray, est fils d'Othon V de la Roche et de Marguerite de Tilchâtel[1]. Il abandonne les armes des La Roche sur Ognon pour celles des Ray, « de gueules aux rais d'escarboucle fleurdelissées d'or ».

Sommaire

BiographieModifier

Jean de Ray est cité dans la Charte de Nauplie de 1251.

En 1252, il donne un homme à l’abbaye de la Charité, une abbaye cistercienne fondée en 1133, sise à Neuvelle-lès-la-Charité en Haute-Saône. Elle abrita les tombeaux de la maison de Ray.

En janvier 1258, il décharge le comte Hugues de Chalon et la comtesse Alix des dettes contractées envers son père Othon II par le comte Othon IV de Méranie.

Il teste en 1263.

PostéritéModifier

En 1251, il épouse Yolande de Choiseul[2],[3], fille de Renaud III de Choiseul et Alix de Dreux. Elle se marie en secondes noces avec Étienne, sire d'Oiselay, avec lequel elle est nommée dans une charte de l'abbaye de la Charité, de l'an 1274. Elle mourut le 5 décembre 1310, et fut inhumée en l'abbaye de la Charité, avec cette épitaphe : « Hic jacet Domina Yoland de Choisuel, Domina d'Oiselet, requiescat in pace »[4].

Ils eurent comme enfants:

RéférencesModifier

  1. Dans son Dictionnaire Historique, Biographique et Généalogique des anciennes familles de Franche-Comté, 1957, T. de Mesmay donne pour mère à Jean de Ray, Étiennette de La Roche, autre épouse d'Othon
  2. "Jean Sire de Choiseul et d'Aigremont" a confirmé un don, avec le consentement de "Bertremette dite Alix dame d'Aigremont était sa femme et ses frères Renard trésorier de Reims et Robert damoiseau, de ses sœurs Yoleas femme de Jean de Ray et Agnès", charte datée d'août 1252 Médiéval Généalogie Seigneurs de Ray [1]
  3. Voir par exemple les notes généalogiques du Baron de l'Horme (de Ray)
  4. Abbé Guillaume
  5. Guillaume enregistre que "Ottenin ou Othes Sire de Ray chevalier" a confirmé "avec Yolande Dame de Ray sa mère" le don de "[les] dîmes de Membrey", faite à l'abbaye de Bellevaux par "Jean de Ray son père", charte datée de 1264 Médiéval Généalogie Seigneurs de Ray [2]
  6. Le nécrologue de La Charité enregistre la mort en 1298 de "Otho Dominus Rayl" Médiéval Généalogie Seigneurs de Ray [3]
  7. cf Baron de l'Horme
  8. cf T. de Mesmay

BibliographieModifier

  • Jean Girard, La Roche ou l'Epopée Comtoise de Grèce, L'Atelier du Grand Tetras, Besançon, 1998.
  • Abbé Guillaume , Histoire généalogique des sires de Salins au comté de Bourgogne, T1, Besançon, 1757, p. 72