Jean II d’Angennes

Jean II d’Angennes, dit Sapin, (m. 1490), chevalier, seigneur de Rambouillet, écuyer d’honneur de Charles VII et gouverneur.

Jean II d’Angennes
Biographie
Naissance
Décès
Activité
FeudataireVoir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Jean II d’Angennes, est le fils de Jean Ier d’Angennes. Il est né au sein de la riche et noble maison de la famille d'Angennes.

Seigneur de Rambouillet, il continua, tout comme son père, à reconstruire le château de Rambouillet qui fut à trois reprises détruit par les Anglais durant la guerre de Cent Ans.

Il fut choisi comme écuyer d’honneur de Charles VII.

En 1440, il prit d'assaut la ville de Mantes, dont il fut nommé gouverneur vers 1442. Il fut aussi gouverneur d’Angoulême et de l’Angoumois.

Le , il épousa Philippa du Bellay, fille de Jean III du Bellay, seigneur de Gizeux et de Langeais.

Guillaume de Languedoue traite en 1467, avec Jean II d’Angennes, seigneur de Rambouillet, et son beau-frère Charles d'Allonville, pour raison des biens de Jacqueline d'Angennes[1].

En 1484, Philippa et Jean II entreprirent l'ultime reconstruction du château de Rambouillet.

Jean II d'Angennes mourut en 1490 à Rambouillet. Lui et sa femme furent enterrés à l'église Saint-Lubin située à quelques pas du château[2].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l'histoire & la chronologie des familles nobles de France, l'explication de leur armes, & l'état des grandes terres du royaume ...: On a joint à ce dictionnaire le tableau généalogique, historique, des maisons souveraines de l'Europe, & une ..., Par François-Alexandre de La Chenaye-Aubert, Badier, Edition: 2, Publié par La veuve Duchesne, 1774, v.8, p.452.
  2. L'église Saint-Lubin, dont il était fait mention déjà au XIe siècle, se trouvait à proximité du château, place René Masson attenante au domaine. Elle fut démolie en 1872 après la construction de la nouvelle église sur l'actuelle place Jeanne d'Arc.

Liens externesModifier