Jean Hallo

Jean Hallo
Naissance
Paris
Décès (à 84 ans)
Aix-en-Provence
Origine Drapeau de la France France
Arme Légion étrangère
Années de service 1937 – 1993
Conflits Seconde Guerre mondiale
Guerre d'Indochine
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur

Jean Hallo ou Jean-Pierre Hallo, né à Paris le et mort le à Aix-en-Provence[1], est un officier français ayant servi au sein de la Légion étrangère pour ensuite rejoindre en 1960 le service d'information et d'études du ministère des armées. Il est fait général le .

BiographieModifier

Né à Paris le 9 janvier 1915, il est le fils de Charles Hallo, officier français et ancien combattant de la bataille de la Marne. Jean Hallo intègre l’École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1937 et en sort comme sous-lieutenant en 1939[2],[3].

Le sous-lieutenant Hallo rejoint à Légion étrangère en 1939. Sa première affectation est Saïda au Liban au sein du 1er Régiment Étranger d'Infanterie. Il participe ensuite aux combats successivement durant la Campagne de Tunisie sous le 1er Régiment étranger d'infanterie de marche[4]. Puis il prend part à la reprise du territoire français dès le Débarquement de Provence. De novembre 1944 à la fin de la guerre, il obtient quatre citations, dont trois à l'ordre de l'armée ainsi que la Légion d'honneur au feu. En 1946, il est affecté en Indochine avec sa compagnie, où il obtient deux nouvelles citations[2].

Le commandant Hallo réalise en 1958 et en quatre mois la 1re édition du recueil officiel des chants de la Légion étrangère qui est publié en 1959. Cette édition marque une date, car elle sert toujours de modèle aujourd'hui avec son format et un classement des chants par périodes, même si les partitions ne figurent plus dans les nouvelles éditions. C'est donc certainement lui qui compose et introduit le chant Eugénie dans le répertoire légionnaire[5].

Il porte la main de Jean Danjou lors de la cérémonie de Camerone le [4].

Il décède en 2000. L'écrivain et journaliste spécialisé dans l'histoire militaire Pierre Dufour dédicace son livre La légion en 14-18 au souvenir du général Jean-Pierre Hallo qu'il décrit comme « combattant hors pair, rédacteur en chef de Képi-Blanc des années héroïques, figure légendaire de la Légion de la Deuxième Guerre mondiale »[6].

Il est nommé Officier de la Légion d'honneur le puis Commandeur le [7],[4].

CarrièreModifier

DécorationsModifier

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

  1. Fédération des Sociétés d’Anciens de la Légion Etrangère, « Ils ont porté la Main du capitaine Danjou (1) » [lire en ligne].
  2. a b c d e f et g « Jean Hallo », éditions italiques (consulté le ).
  3. a b c d et e « "Dictionnaire de la LEGION ETRANGERE" - Paras, bérets bleus, verts et rouges » (consulté le ).
  4. a b et c Pierre Montagnon, « Hallo Jean (1915-2002), général », dans Légionnaires d'hier et d'aujourd'hui, Pygmallion, 343 p. (ISBN 9782756409238).
  5. Dictionnaire de la Légion étrangère, Robert Laffont, 2013, page 356.
  6. Pierre Dufour, La légion en 14-18, Pygmallion, , 397 p. (ISBN 978-2857048299), p. 7.
  7. Décret du 24 avril 1995 portant promotion et admission au traitement, JORF n°97 du 25 avril 1995 page 6392 [lire en ligne].

Voir aussiModifier

BibliographeModifier

  • Pierre Montagnon, « Hallo Jean (1915-2002), général », dans Légionnaires d'hier et d'aujourd'hui, Pygmallion, 343 p. (ISBN 9782756409238).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier