Jean Guillaume Janssens

Officier général francais 3 etoiles.svg Jean Guillaume Janssens
Jean Guillaume Janssens

Naissance
Nimègue (Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas)
Décès (à 75 ans)
La Haye (Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas)
Origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Allégeance Drapeau de la France France
Arme infanterie
Grade Général de division
Années de service 17741815
Distinctions Grand officier de la Légion d'honneur
Grand-croix de l'Ordre militaire de Guillaume

Jean Guillaume Janssens, né le à Nimègue (Pays-Bas), mort le à La Haye (Pays-Bas), est un général néerlandais au service de la Révolution et de l’Empire.

États de serviceModifier

Il entre en service en 1774 dans l’armée hollandaise. En 1795 il est affecté au 3e bataillon de la 1re demi-brigade d’infanterie de la République batave. Le , il démissionne pour cause de blessures et il entre dans l’administration de la République.

Il est promu général de brigade le et il est nommé gouverneur général de la province du Cap de Bonne-Espérance le en remplacement du général Daendels. Le , à la suite de la rétrocession de la colonie à l’Angleterre, il regagne le Royaume de Hollande nouvellement créé, et le il est affecté au secrétariat général du Ministère de la guerre. Membre associé du conseil d’état le , intendant général à l’armée du Rhin le suivant, gouverneur général du territoire de Westphalie occupé par l’armée hollandaise le , il devient le directeur de l’administration de la guerre.

Il est nommé lieutenant-général le , et le suivant il est nommé Ministre de la Guerre. Il démissionne le , pour raison de santé.

Le il reprend du service en France avec le grade de général de division, et le suivant il prend le commandement du corps expéditionnaire à Batavia. Il est fait chevalier de la Légion d’honneur le , officier le et commandeur le suivant.

Promu grand officier de la Légion d’honneur le , il est capturé à Java par les Anglais le .

Il est de retour en France le , et le il devient commandant de la 31e division militaire, puis le suivant de la 2e division. Le , lors de la campagne de France, il est affecté au 2e corps d’armée.

Il démissionne de l’armée française le et devient lieutenant-général dans l’armée néerlandaise, chargé de l’administration militaire dans le sud de la Belgique. En mai 1815, il obtient sa retraite et est fait grand-croix et chancelier de l’Ordre militaire de Guillaume.

Il meurt le à La Haye.

SourcesModifier