Ouvrir le menu principal

Jean Garnault

homme politique français
Jean Garnault
Jean Garnault.png
Garnault (1954)
Fonction
Maire
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Jean Garnault né en 1925 à Paris est un dirigeant sportif et homme politique français.

BiographieModifier

Sa famille est originaire de Noyers-sur-Serein et s'installe à Paris lorsque son père y trouve du travail[1]. C'est ainsi qu'il nait à Paris en 1925. Sa famille retourne ensuite en Bourgogne et s'installe à Auxerre. Il entre ainsi à l'Association de la jeunesse auxerroise où il est enfant de chœur[1]. À l'AJA il pratique le football, le basket-ball et l'athlétisme[1]. En 1948 il devient l'un des dirigeants de la section football[1]. En 1958, Georges Heissat, le président de la section football devient président général de l'AJA. Jean Garnault lui succède à la tête de la section football[2]. En 1961, il propose à Guy Roux de revenir jouer à l'AJ Auxerre. Guy Roux accepte à condition d'être entraîneur-joueur. Bien que sceptique, le comité directeur de l'AJA accepte car faute de moyens, Guy Roux est la solution la moins onéreuse pour entraîner l'équipe de football[2]. En 1963 il se présente à la Ligue de Bourgogne de football afin d'y faire entendre la voix du football auxerrois et icaunais. Il est élu et occupe les fonctions de trésoriers (1963-1967) puis de président (1967-septembre 1992)[2]. Il fait également carrière au sein de la Fédération française de football. En 1969 il entre à la commission centrale des statuts et règlements. À partir de 1976 il siège à la fédération d'appel et en 1980 il entre au conseil fédéral. En 1984 il devient trésorier de la FFF. En 1986, il est nommé chef de la délégation française pour la Coupe du monde de football de 1986 au Mexique puis chef de la délégation française pour l'Euro 92 en Suède[3].

Parallèlement à sa carrière de dirigeant sportif, il effectua une carrière politique. En 1965 il entre au conseil municipal d'Auxerre en étant colistier de Jean Moreau, le maire sortant[2]. En 1998, Jean-Pierre Soisson quitte son poste de maire d'Auxerre en raison du cumul des mandats[2]. Il est élu maire d'Auxerre et effectue un mandat du 5 avril 1998 au .

RéférencesModifier

  1. a b c et d Alain Lagogué, « Rétrospective : Jean Garnault » in AJA Magazine, septembre 2006, n°21, page 28.
  2. a b c d et e Alain Lagogué, « Rétrospective : Jean Garnault » in AJA Magazine, op. cit., page 29.
  3. http://membres.lycos.fr/fcmontmorency/photo.htm