Ouvrir le menu principal

Jean Cornelis
Image illustrative de l’article Jean Cornelis
Jean Cornelis en 1964.
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance
Lieu Lot (Belgique)
Décès (à 74 ans)
Poste arrière gauche
Parcours junior
Saisons Club
1953-1957Drapeau : Belgique VC Lot Sports
1957-1958Drapeau : Belgique RSC Anderlecht
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1958-1971Drapeau : Belgique RSC Anderlecht- (-)
1971-1972Drapeau : Belgique KSK Beveren- (-)
1972-1973Drapeau : Belgique Crossing Schaerbeek- (-)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1962-1968Drapeau : Belgique Belgique 19 (1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1974-1975Drapeau : Belgique RAA louviéroise
1986-1987Drapeau : Belgique RAA louviéroise
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Jean Cornelis, né le à Lot (Belgique)[1] et mort le , est un footballeur belge .

Sommaire

BiographieModifier

À l'âge de 12 ans, Jean Cornelis a commencé à jouer au football dans le club de sa ville natale, le VC Lot Sports. Moins de deux ans après, il rejoint les jeunes du prestigieux Sporting d'Anderlecht. Il fait ses débuts chez les Mauves comme arrière gauche en 1958, lancé par l’entraîneur anglais Bill Gormlie. Cornelis fait partie de l’équipe, championne de Belgique en 1959 qui compte parmi ses rangs de grands noms tels que Paul Van Himst, Martin Lippens ou Jacky Stockman.

En 1960, Pierre Sinibaldi succède à Gormlie: c’est alors un grand moment pour le club qui remporte de nombreux titres avec l’entraîneur français. Pendant toute cette période, Jean Cornelis est un joueur essentiel dans le onze de Sinibaldi.

Il a joué 19 matchs en équipe de Belgique de 1962 à 1968[2]. Il a fait partie du onze anderlechtois Diables Rouges qui joue le 30 septembre 1964 à Anvers (Belgique-Pays-Bas, 1-0).

En 1971, il part jouer une saison au KSK Beveren, avant de terminer sa carrière au R Crossing Club Schaerbeek en 1973.

Plus tard, Jean Cornelis a été entraîneur: après des passages au RAA La Louvière (2 fois), il revient à Anderlecht pour s'occuper des jeunes joueurs de ce club.

DécèsModifier

Jean Cornelis est mort des suites d'une crise cardiaque le [3]

PalmarèsModifier

RéférencesModifier