Ouvrir le menu principal
Jean Canolle
Jean canolle.jpg
Les 90 ans de Jean Canolle
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
MelunVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jean Canolle est un écrivain et scénariste français né à Toulon (Var) le et mort à Melun (Seine-et-Marne) le [1]. Il est l'auteur de romans, de pièces de théâtre et scénariste d'émissions de télévision et de films cinématographiques. Il a vécu à Blandy-les-Tours les dernières années de sa vie.

Il est d'abord plongeur dans un restaurant, pion dans une école hôtelière et vendeur de sandwiches sur les boulevards[2].

Il écrit son premier roman, La lutte contre la Bête, en 1943, un roman d'amour qui raconte avec réalisme la vie quotidienne des tuberculeux exilés dans les sanatoriums où l'on croyait guérir la tuberculose.

Après avoir écrit quelques romans et plusieurs pièces de théâtre, il se fait surtout connaître en créant en 1961 le scénario du feuilleton télévisé Le Temps des copains, réalisé par Robert Guez, qu'il adapte lui-même de son roman éponyme[3]. Cette émission donne lieu en 1963 à la production d'un film du même nom.

Vie privéeModifier

Marié avec Nadine, il a trois filles : Myriam (née en 1958) Sylvia (née en 1960) et Fabienne, née en 1968.

Il se marie ensuite avec Ambre Delaunay.

Œuvre littéraireModifier

RomansModifier

  • La lutte contre la Bête, journal de Gilbert Carey, La Belle Cordière, 1943
  • Le connétable
  • Le grand péché de Foncouverte
  • Des vessies pour des lanternes ! (éditeur inconnu), 1954
  • L'Homme au papier bleu (éditeur inconnu), 1957
  • Estelle. 42, rue Courte, Radio Luxembourg, 1960
  • Le Temps des copains, Denoël, 1965
  • La Sauvagesse, Jean Goujon, 1974, réédité en 1979
  • Moi et les Borgia. Mémoires horrifiques et burlesques, Robert Laffont, 1978
  • Le Dieu fou, Carrère, 1986
  • La Maison des esclaves, Robert Laffont, 1989
  • La Maison des esclaves - Kinkeliba, Robert Laffont, 199
  • Le cavalier Rouge
  • La Ribeaudaille
  • Le Jaguar
  • Sir Bazil

Pour les enfants :

  • Le petit chat qui voulait être un homme

Pièces de théâtreModifier

  • Moineau étudiante pièce en 4 actes, Théâtre La Bruyère, novembre 1945
  • Des hommes, pièce en 3 actes, mise en scène de l’auteur, Théâtre de Poche, 1946
  • La Petite Phèdre ou l'Esprit de famille, 1952
  • Hamlet de Tarascon, 1954
  • L'Impromptu d'Amsterdam, 1956
  • Le Connétable, 1956
  • Lady Godiva (pièce de théâtre), 1958
  • Sœur Anne ou la Jument du roi, 1959
  • Le Truffador, 1968
  • Les Habits neufs du Grand-Duc, 1972
  • Le Jaguar, 1975
  • Le Remplaçant

Scénarios, dialogues et réalisationModifier

RéférencesModifier

  1. « Jean Canolle (1919-2009) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 8 février 2018)
  2. Télé 7 Jours no 107, semaine du 7 au 13 avril 1962, page 42, article de Philippe Andrieu.
  3. « Christian Marin et Henri Tisot sont dans la peine : Jean Canolle est mort... », Pure people,‎ (lire en ligne, consulté le 8 février 2018)

Lien externeModifier