Ouvrir le menu principal

François Villiers

réalisateur et scénariste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villiers.
François Villiers
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

François Villiers, de son vrai nom François Salomons, né le à Paris (France) et mort à l'âge de 88 ans le à Boulogne-Billancourt, est un réalisateur et scénariste français. Il est le frère de Jean-Pierre Aumont.

Sommaire

CarrièreModifier

Homme discret, talentueux et sensible, il a signé une douzaine de films remarquables, depuis Hans le marin, en 1949, à Manika, une vie plus tard, en 1989 prix du public à Cannes. L'Eau vive (1958) d’après Jean Giono avec Pascale Audret a reçu le Golden Globe du meilleur film étranger à Hollywood, La Verte Moisson avec Jacques Perrin et Claude Brasseur, Pierrot la tendresse avec Michel Simon et Jusqu'au bout du monde avec Pierre Mondy, Grand prix du cinéma français en 1962 ou Le Puits aux trois vérités et Constance aux enfers avec Michèle Morgan.

Au milieu des années 1960, François Villiers se tourna vers la télévision, mettant en images des séries aussi prestigieuses que Les Chevaliers du ciel (1967), Jean-Christophe (1978) d’après Romain Rolland, Les Chevaux du soleil (1980) d’après Jules Roy ou Quelques hommes de bonnes volontés (1983) adapté de Jules Romains, adapté par Marcel Jullian.

Réalisateur de cinéma apprécié et téléaste emblématique d’une fiction de qualité, François Villiers participait aussi à l’écriture de ses films. Il était le frère du comédien Jean-Pierre Aumont, qu’il fit tourner dès son premier film, Hans le marin, aux côtés de l’épouse de ce dernier, Maria Montez.

FamilleModifier

Il a eu cinq enfants Mara, Patty, Venita, Jean, et Aruna, tous ayant fait carrière dans le milieu artistique et audiovisuel, sauf Venita.

FilmographieModifier

Honneurs et récompensesModifier

Liens externesModifier