Jean-Yves Béziau

mathématicien français et suisse
Jean-Yves Béziau
Jean-Yves Béziau (2016).jpg
Jean-Yves Béziau à Jérusalem, en janvier 2016.
Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Dir. de thèse
Daniel Andler, Newton da Costa (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Jean-Yves Béziau, né le 15 janvier 1965 à Orléans, est un mathématicien, logicien et philosophe français et suisse, professeur et chercheur au Conseil brésilien de la recherche - Conselho Nacional de Desenvolvimento Científico e Tecnológico (CNPq) - à l'université fédérale de Rio de Janeiro.

Formation et carrièreModifier

Jean-Yves Béziau travaille dans le domaine de la logique, en particulier la logique paracohérente, le carré de l'opposition et la logique universelle (en). Il est titulaire d'une maîtrise en philosophie de l'université Panthéon-Sorbonne, d'un DEA en philosophie de l'université Panthéon-Sorbonne, d'un doctorat en philosophie de l'université de São Paulo sous la direction de Newton da Costa (en)[1], d'un MSc et d'un doctorat en logique et fondations informatiques de l'université Paris-Diderot sous la direction de Daniel Andler[2]. Ses thèses sont intitulées Recherches sur la logique universelle (1995) et On Logical Truth (1996).

Jean-Yves Béziau est le rédacteur en chef de la revue Logica Universalis (en)[3] et du South American Journal of Logic - une revue en ligne en accès libre - ainsi que de la série de livres Springer Studies in Universal Logic[4],[5]. Il est également le rédacteur en chef de la série de livres Logic PhDs de College Publication[6].

Il a lancé quatre grandes séries internationales d'événements : UNILOG (Congrès mondial et école sur la logique universelle), SQUARE (Congrès mondial sur le carré d'opposition), WOCOLOR (Congrès mondial sur la logique et la religion), LIQ (Logique en question). Ces événements ont inclus des personnalités majeures des mathématiques, de la philosophie, de l'informatique et de la religion telles que Saul Kripke, Michał Heller, Laurent Lafforgue, Yuri Gurevich (en), Pierre Cartier[7],[8].

Jean-Yves Béziau a été président de l'Académie brésilienne de philosophie[9]. Il est actuellement directeur du programme d'études doctorales de philosophie de l'université fédérale de Rio de Janeiro[10].

Il a créé le 14 janvier 2019 la journée mondiale de la logique[11], qui a été reconnue cette même année par l'UNESCO[12], et qui fait donc maintenant partie du calendrier des journées internationales de l'UNESCO[13].

PublicationsModifier

  • "What is paraconsistent logic?" Dans D. Batens et al. (éd. ), Frontiers of Paraconsistent Logic, Research Studies Press, Baldock, 2000, p. 95-111. (ISBN 0-86380-253-2).
  • Handbook of Paraconsistency (éd. Avec Walter Carnielli (en) et Dov Gabbay). Londres: College Publication, 2007. (ISBN 978-1-904987-73-4).
  • "Semantic computation of truth based on associations already learned" (avec Patrick Suppes (en)), Journal of Applied Logic, 2 (2004), p. 457-467.
  • "From paraconsistent logic to universal logic", Sorites, 12 (2001), p. 5-32.
  • Logica Universalis: Towards a General Theory of Logic (éd.) Bâle : Birkhäuser Verlag, 2005, deuxième édition 2007. (ISBN 3-7643-7259-1).
  • "Logic is not logic", Abstracta 6 (2010), p. 73-102.
  • "The power of the hexagon", Logica Universalis, 6 (2012), p. 1-43.
  • "History of truth-values", dans D. M. Gabbay et J. Woods (eds) Handbook of the History of Logic, Vol. 11 - Logic: a history of its central concepts, Elsevier, Amsterdam, 2012, p. 233-305.
  • The Square of Opposition: a General Framework for Cognition (éd. avec Gillman Payette). Berne : Peter Lang, 2012. (ISBN 978-3-0343-0537-2).
  • "The new rising of the square of opposition", dans J.-Y. Béziau et D. Jacquette (éd.), Autour et au-delà du carré de l'opposition, Birkhäuser, Bâle, 2012, p. 6-24.
  • La pointure du symbole (éd.) Paris : Petra, 2014. (ISBN 978-2-84743-048-6).
  • "The relativity and universality of logic", Synthese, 192 (2015), p. 1939-1954.
  • « Les Axiomes de Tarski », prépublication

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Jean-Yves Béziau » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier

BibliographieModifier